Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Dangote sollicite une licence d'importation pour le poisson
 

Cameroun : Dangote sollicite une licence d'importation pour le poisson

 
 
 
 7772 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 janvier 2019 - 06:48

© koaci.com – Lundi 21 Janvier 2019– Le géant industriel nigérian présent dans la production et la distribution du ciment, vient de demander une licence d’importation de poisson pour le Cameroun.

Dangote qui a lancé sa production de ciment dans son usine de Douala la métropole économique Camerounaise en avril 2015, va investir dans l’importation du poisson, apprend-on de source interne à  l’entreprise.

Congelcam, le principal opérateur du secteur, contrôle plus de 80% du marché du poisson au Cameroun.

Selon le ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), le déficit actuel de production du poisson au Cameroun est estimé à  près de 250 000 tonnes. Et, plus de 10% du marché appartient aux chalutiers étrangers dont certains sont régulièrement arraisonnés pour pêche illicite.

Pour combler ce déficit, le pays dépense environ 100 milliards de FCFA pour importer du poisson chaque année.

En 2017, le Cameroun a importé 181 678 tonnes de poissons surgelés à  114,3 milliards FCFA dont 50,6% sur le marché africain (Mauritanie et Sénégal), 12,9% d’Europe (Irlande) et 19,6% en Asie notamment de la Chine, fait savoir l'Institut national de la Statistique (INS).

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : "Chassez Alassane Ouattara par les armes", condamnez vous les propos tenus par des opposants en France?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam, un colistier possible du PDCI pour la présidentielle d...
 
2162
Oui
61%  
 
1241
Non
35%  
 
128
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement