Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : 5 candidats confirmés pour la présidentielle de février, Karim Wade et Khalifa Sall définitivement recalés
 

Sénégal : 5 candidats confirmés pour la présidentielle de février, Karim Wade et Khalifa Sall définitivement recalés

 
 
 
 6912 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 21 janvier 2019 - 13:33

Les cinq candidats retenus

©koaci.com-Lundi 21 Janvier 2019 – Au Sénégal, le Conseil constitutionnel a publié, dimanche, la liste officielle des candidats à  l’élection présidentielle du 24 février 2019. Karim Wade et Khalifa Sall ne seront de cette élection qui se jouera entre cinq candidats, comme relevé par KOACI.

En effet, les recours de Karim Wade et Khalifa Sall ont été rejetés par le Conseil constitutionnel, qui a publié la liste définitive des 5 candidats retenus dans la nuit de dimanche à  lundi. Pire, les deux populaires opposants ont épuisé toutes leurs possibilités de recours.

Il était 23h30 ce dimanche lorsque le Conseil constitutionnel affiche la décision rendue sur deux tableaux à  l’extérieur du bà¢timent. Résultat : les candidatures du président sortant Macky Sall, Idrissa Seck , Ousmane Sonko, Madické Niang, et Issa Sall ont été validées.

Les 7 sages considèrent toujours que la condamnation de l’ex-maire de Dakar est définitive. L’empêchant d’être électeur et donc candidat.

« C’est la validation d’un coup de force imposé par Macky Sall , qui comme on l’a toujours indiqué a peur d’affronter ses adversaires, témoigne son mandataire, Babacar Thioye Bࢠ. Nous avons utilisé et épuisé toutes les voies de droit, sans trop y croire, la seule riposte, la seule réponse, reste l’action politique. Face au coup de force du régime de Macky Sall , la seule chose qui pourrait l’arrêter c’est de lui faire face. ».

De son côté, le Parti démocratique sénégalais (Pds, principale parti d’opposition) reste fidèle à  sa ligne directrice : « pas d’élection au Sénégal sans Karim Wade ».

Le Collectif des 25 candidats de l’opposition a quant à  lui appelé a une réunion d’urgence qui sera suivie par une conférence de presse aujourd’hui.

«Suite aux décisions du Conseil constitutionnel rendues ce dimanche 20 janvier 2019, Le C25 se réunit lundi 21 janvier à  16h au siège de Bokk Gis-Gis, suivi d'une conférence de presse à  17h, au cours de laquelle l’opposition fera une importante déclaration», rapporte un communiqué parvenu à  KOACI.

Sidy Djimby Ndao , Dakar 



Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Abonnés
 
Côte d'Ivoire: Le départ du régisseur de la Maca lié au «refus» du tra...
 
 
Côte d'Ivoire: Le départ du régisseur de la Maca lié au «refus» du transfèrement des pro-Soro ? Les clarifications du Ministère de la Justice
Politique
 
Côte d'Ivoire: Propos maladroits prêtés à KKB à l'encontre de Tiken J...
 
 
Côte d'Ivoire: Propos maladroits prêtés à  KKB à l'encontre de Tiken Jah, le conseiller de Bédié s'insurge contre cette discourtoisie et inélégance
Burundi:   La plainte du Président Nkurunziza contre une chaîne française à nouveau rejetée
Politique
Burundi: La plainte du Président Nkurunziza contre une chaîne f...
Burundi il y a 4 heures
 
Cameroun: 	Crise anglophone,  une mission parlementaire française en quête de vérité
Politique
Cameroun: Crise anglophone, une mission parlementaire française...
Cameroun il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire : Dialogue avec l'opposition, Gon : « Nous avons le privilège d'apporter notre pierre à l'écriture d'une nouvelle page »
Politique
Côte d'Ivoire : Dialogue avec l'opposition, Gon : « Nous avons le...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Sénégal : 5 candidats confirmés pour la présidentielle de février, Karim Wade et Khalifa Sall définitivement recalés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
KPAKOUE
Êtes vous sûrs que le scrutin aura leur le 19 février ? Karim dit qu'il S'OPPOSERONT par TOUS LES MOYENS à  la tenue de ces élections. Président, il n'est pas bon d'exclure des personnes en qui une partie du peuple se reconnait. Le Sénégal a toujours été cité en exemple pour ses acquis démocratiques. Quand il y avait le parti unique dans les pays fraîchement décolonisés, le Sénégal était déjà  à  l'heure démocratique. Faites en sorte de préserver la PAIX dans le pays.
 
 il y a 11 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement