Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria : Le COLAC et le NIM pressent Buhari de rétablir le président de la Cour suprême
 

Nigeria : Le COLAC et le NIM pressent Buhari de rétablir le président de la Cour suprême

 
 
 
 6823 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 26 janvier 2019 - 16:14

Walter Samuel Nkanu Onnoghen (ph)

© koaci.com– Samedi 26 Janvier 2019 – Des avocats nigérians regroupés au sein de la Coalition des Avocats pour la Lutte contre la Corruption au Nigeria (COLAC) et un groupe de la societe civile, le Mouvement d’Intervention Nigérian (NIM) ont donné un délai de sept jours au Président Muhammadu Buhari pour rétablir Walter Samuel Nkanu Onnoghen, le président de la Cour suprême dans ses fonctions.

Le président de la Cour suprême a été suspendu hier vendredi par le Président Buhari, qui a déclaré avoir agi sur ordre du Tribunal du code de conduite.

En réaction contre la suspension de Onnoghen, le coordinateur national du COLAC, l’avocat Olusegun Bamgbose, a déclaré qu'il urge de rappeler au Président Buhari que son manque de respect pour la loi est susceptible de mettre en péril la démocratie naissante dans le pays. De ce fait la COLAC a déclaré que la prétendue suspension du président de la Cour suprême « est sans aucun doute inconstitutionnelle et inacceptable ».

Dans le même ordre d’idée, le Mouvement d’Intervention Nigérian (NIM) a donné un délai de sept jours au Président Buhari pour rétablir le président de la Cour suprême. Au cas où son appel ne serait pas entendu, le NIM menace de mobiliser les forces de la coalition de la société civile nigériane et les leaders d'opinion du pays pour une action de grande envergure en vue de sauver la démocratie au Nigeria.

Pour sa part, l’opposition a estimé que la décision de Buhari curieuse car elle vise à  se débarrasser du juge qui n’est tendre avec son pouvoir.

A l’origine de cette affaire, rappelons que le Président Buhari a suspendu hier vendredi Walter Samuel Nkanu Onnoghen de son poste de plus haut magistrat du pays, après une longue polémique sur son procès pour corruption.

La décision de suspendre Walter Samuel Nkanu Onnoghen a été prise « sur ordre du Tribunal du code de conduite », car le juge n'a pas déclaré plusieurs comptes bancaires en dollars, euros et livres sterling. Un juge intérimaire, Ibrahim Tanko Muhammad, a été nommé en lieu et place de celui qui a été suspendu.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008