Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : 3e Sommet Afrique-Allemagne à  Accra, les investisseurs «courtisés»
 

Ghana : 3e Sommet Afrique-Allemagne à  Accra, les investisseurs «courtisés»

 
 
 
 7775 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 13 février 2019 - 15:11

Des participants au somment à  Accra (ph)

© koaci.com– Mercredi 13 Février 2019 –Plus 500 dirigeants d'entreprise et de représentants de gouvernements allemand et africain prennent part à  Accra au Ghana au troisième Sommet des Entreprises Germano-Africaines (GABS). Le gouvernement ghanéen s’est engagé à  créer un environnement commercial attrayant pour attirer les investisseurs étrangers. Le Ghana dépasse de loin le Nigéria en tant que centre d’investissement pour l’Afrique de l’Ouest.

Le sommet qui a débuté le lundi dernier se focalise sur les nouvelles opportunités et vise à  fournir une plate-forme aux petites et moyennes entreprises d'Afrique et d'Allemagne afin d'explorer les opportunités commerciales. La conférence d’affaires est organisée par le Réseau allemand des chambres de commerce (AHK) et l’ambassade d’Allemagne.

A cette rencontre, Christophe Christoph Retzlaff, l'ambassadeur de l’Allemagne au Ghana a déclaré que le GABS est un rendez-vous d'affaires phare de l'Allemagne en Afrique. Il réunit tous les deux ans les plus hauts dirigeants du monde des affaires et du gouvernement allemands pour discuter et promouvoir les relations économiques.

En termes du projet d'industrialisation de l'Afrique, Alan John Kyeremateng, le ministre ghanéen du Commerce et de l'Industrie, a déclaré que l'Afrique doit poursuivre l'industrialisation en tant qu'agenda stratégique de transformation visant à  promouvoir le développement économique.

Kyeremateng a ajouté que l’Afrique doit associer son programme d’industrialisation à  la formation et au renforcement des compétences de la population, tout en mettant en place son infrastructure devant contribuer à  la réalisation de ce programme.

Le gouvernement ghanéen a réitéré son engagement à  renforcer le partenariat avec les entreprises allemandes afin de développer leurs relations internationales.

Pour sa part, Gerd Muller, le ministre fédéral allemand, a déclaré que son pays s'engage à  collaborer avec le Ghana pour proposer des solutions financières, notamment la création de comptes, des facilités de crédit à  court et moyen terme, des services de financement du commerce et des transactions bancaires pour les entreprises locales acquérir du matériel allemand ou utiliser leurs services.

Après Berlin en 2015 et Nairobi en 2017, c’est à  Accra qu’est revenu l’honneur d’abriter la troisième édition du sommet économique Afrique-Allemagne.

Le GABS est une rencontre professionnelle par excellence de l’Allemagne en Afrique. Il permet aux principaux dirigeants d’entreprises et de gouvernements d’Allemagne et d’Afrique subsaharienne de se réunir tous les deux ans pour discuter et promouvoir les relations économiques entre la plus grande économie d’Europe et la région du monde où la croissance est la plus rapide.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : 3e Sommet Afrique-Allemagne à  Accra, les investisseurs «courtisés»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
15565
Oui, l'Afrique qui bouge se réunit au Ghana (pas en tant que réfugiés anciens voleurs, adultérins, et tueurs...Suivez mon regard...J'ai pas dit nom de quelqu'un dêh)... Il faut que la plus grande puissance économique d'Europe convoite les opportunités que nos pays offrent en particulier la CIV. Climat des affaires en hausse exponentielle, indice de sécurité au beau fixe, infrastructure sans communes mesures en Afrique de l'Ouest et même au delà  (Je sais de quoi je parle), pays remis sur les rails après l’abime dans laquelle nous fumes plonges par les voleurs et cancrelats minables frontistes, un PR « boss » et bosseur comme pas possible. Y'a pas son deux. Bon, c'est vrai qu'il y'a quelques petites poches d'aigris du sauvage adultérin gbagba laissés derrière mais bon cette confrérie a été vomie par les Ivoiriens et est en voit de disparition. En tant qu'observateur, j'invite les allemands à  regarder de près notre pays avec tous ces atouts.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement