Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Municipale à  Lakota, le candidat malheureux à  ses parents :« demain si c'est un autre régime qui est là  peut-être que Kouyaté Abdoulaye ne sera pas à  son poste »
 

Côte d'Ivoire : Municipale à  Lakota, le candidat malheureux à  ses parents :« demain si c'est un autre régime qui est là  peut-être que Kouyaté Abdoulaye ne sera pas à  son poste »

 
 
 
 10353 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 18 février 2019 - 01:04


© koaci.com – Dimanche 17 février 2019–Après sa débà¢cle aux partielles du 16 décembre 2018 à  Lakota, le candidat malheureux, Abdoulaye Kouyaté avait coupé les ponts avec ses parents.


Ne comprenant pas l’attitude de leur fils, une forte délégation composée des chefs des 5 cantons s’est déplacé sur Abidjan pour rencontrer aujourd’hui à  son domicile de Cocody, le chef de cabinet de Kandia.


Il s’agit des chefs de Canton Tigrou, Opareko, Deboua, Dieko et de la commune de Lakota qui ont pris part à  cette rencontre du jour. 

 
En plus des 34 chefs de villages, cette délégation était composée d’un chef de communauté, de 25 leaders d’opinion et d'une vingtaine de femmes.


Le porte-parole de la délégation, Ledjou Daniel, chef du Canton Opareko, a au nom de tous les chefs de Lakota, félicité le député Sous-préfecture et commune Abdoulaye Kouyaté, pour ses actions de développement dans le département de Lakota.


«Notre présence ici témoigne l’affection et l’admiration de la population de Lakota, j’allais dire de votre population que vous représentez dignement à  l’Assemblée nationale. Honorable, nous ne sommes pas ici pour faire la politique puisque vous faites tout et la mission du député que vous êtes, celle du maire et surtout celle du Président du conseil régional en permettant à  la jeunesse de s’offrir un emploi, en réhabilitant les hôpitaux avec des ambulances et enfin en construisant les écoles primaires et collège de proximités. Nous disons qu’il faut rendre à  César ce qui est à  César. Les fils de Lakota dignes de ce nom nous charges de vous transmettre à  travers ma modeste personne leur infinie gratitude pour tous ce que vous entreprenez pour Lakota» a ajouté le porte-parole. 


En prenant la parole, Abdoulaye Kouyaté a donné la raison du déplacement de cette forte délégation sur Abidjan.


 
«Après les élections du 16 décembre 2018, mes parents se sont inquiétés relativement de mon absence à  Lakota, et ils nous ont fait l'honneur de nous rendre visite en venant nous voir comment nous nous portons nous avons rassuré nos parents et nous leur avons dit qu’il n’y a aucun problème, » a-t-il expliqué. 


En tant que fonctionnaire et chef de cabinet de la ministre de l’Education nationale a révélé qu’il voulait rattraper le retard causé lors de l’élection municipale.


«Nous avons été absents de notre travail tout le mois de septembre il y avait aussi des missions en cours que nous avons dû suspendre pour l’obligation des campagnes électorales, alors après les élections nous avons eu l’obligation d’honorer ses missions notamment en Tunisie et au Sénégal, c’est ce que nous avons fait et aussi tout le monde sait que le monde de l’éducation est secoué aujourd’hui par une grève depuis trois semaines et depuis notre retour du Sénégal, »s’est justifié M. Kouyaté.


Il a évoqué la situation de grève dans les établissements secondaires et primaires en affirmant qu’il est au côté de madame la ministre pour trouver des solutions en vue de mettre fin à  ce mouvement qui dure depuis trois semaines. 


«Dès demain lundi les discussions s’enclenchent en vue de trouver une solution à  cette grève avec les syndicats voilà  tous ce qui nous éloigne de Lakota et il était important d’expliquer tous ceux-là  à  nos parents, et quand nous serons un peu libres nous irons à  Lakota pour saluer nos parents et irons à  Niemalakoya. Les femmes nous ont adressé une invitation nous allons analyser cela et en fonction de notre calendrier nous verrons comment répondre à  leur invitation, » a indiqué le Député.


«Tout ce que nous pouvons de par notre position nous le ferons parce qu’après tous il s’agit de notre département et de Lakota, et nous leur avons dit que nous pensons être là  où nous sommes aujourd’hui à  l’Éducation nationale pendant longtemps pour que Lakota continue de bénéficier de ce que nous pouvons faire, voilà  un peu ce que nous leur avons dit, » a-t-il mentionné.


Le chef de cabinet a déclaré qu’il a analysé les problèmes des élections et un certain nombre de choses avec ses parents et il souhaite que cette analyse reste en famille, parce que, quoi qu’il en soit, après une défaite il y a toujours une leçon à  tirer.


«À l'intérieur d’une défaite il y a toujours les éléments d’une victoire qui se dessinent tout comme à  l’intérieur d’une victoire il y a les éléments de la défaite qui se dessinent c’est ce que nous avons cru faire, »a ajouté M. Kouyaté. 


 
Le candidat malheureux aux partielles du 16 décembre 2018 a indiqué qu’il a mis les chefs de village face à  leurs responsabilités et leur a demandé par apport au climat qui existe aujourd’hui dans le pays que chacun joue sa partition parce que tous ce qui a été fait aujourd’hui en matière de développement dans les départements est du à  un climat apaisé.


Il a rassuré ses parents qu’il demeurera à  son poste sauf si le pouvoir change de main.

«Nous allons prendre contact très bientôt avec les autorités préfectorales pour voir comment ensemble la mairie, la préfecture et moi le député allons organiser un séminaire pour renforcer les capacités de nos chefs traditionnels,» a-t-il conclu. 



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Meeting des pro-Soro à Port-Bouët, Kanigui: « si Ala...
 
 
Côte d'Ivoire :   Meeting des pro-Soro à Port-Bouët, Kanigui: « si Alassane Ouattara veut, qu'il soit candidat en 2020. Il s'en va pian ! »
Politique
 
Sénégal : Décès du diplomate sénégalais Jacques Diouf, Macky Sall dépl...
 
 
Sénégal : Décès du diplomate sénégalais Jacques Diouf, Macky Sall déplore une «perte immense» pour son pays
Côte d'Ivoire: A Agou, Blaise Lasm aux côtés d'Agnès Monnet appelle à la réconciliation et martèle «Gbagbo reviendra reprendre le pouvoir et achever ce que les ennemis des intérêts du pays ...
Politique
Côte d'Ivoire: A Agou, Blaise Lasm aux côtés d'Agnès Monnet appel...
Côte d'Ivoire il y a 9 heures
 
Côte d'Ivoire: Deuil, Simplice Zokora, décédé à Abidjan après une crise aiguë d'AVC
Politique
Côte d'Ivoire: Deuil, Simplice Zokora, décédé à Abidjan après une...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire: Depuis la Hollande en direct du premier congrès ordinaire du Cojep, Blé lance un appel au gouvernement à créer les conditions d'une élection crédible
Politique
Côte d'Ivoire: Depuis la Hollande en direct du premier congrès or...
Côte d'Ivoire il y a 21 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Municipale à  Lakota, le candidat malheureux à  ses parents :« demain si c'est un autre régime qui est là  peut-être que Kouyaté Abdoulaye ne sera pas à  son poste »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
N'y a t-il d'autres voies autre que la politique, que l'on peut emprunter pour servir son pays ?. Dès qu'on devient ministre, conseiller du Roi ou autre valet du pouvoir en place , on cherche á s'imposer dans sa region.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008