Burkina Faso Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Accra sollicite Ouagadougou pour abriter le Siège du secrétariat permanent de la Zone de Libre Echange continental
 

Burkina Faso : Accra sollicite Ouagadougou pour abriter le Siège du secrétariat permanent de la Zone de Libre Echange continental

 
 
 
 4822 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 avril 2019 - 11:37

Naa Bolina Saaka et Roch Marc Christian Kaboré



© koaci.com – Jeudi 18 Avril 2019 - Les autorités ghanéennes ont sollicité l’appui de leurs homologues burkinabé pour soutenir Accra dans sa volonté d’abriter le siège du secrétariat permanent de la Zone de libre échange continental, a-t-on appris auprès de la présidence du Faso.

L’annonce a été faite jeudi par l’ambassadeur du Ghana au Burkina Faso, Naa Bolina Saaka à  l’issue d’une audience avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

«Nous avons demandé le soutien du président du Faso et de tous les Burkinabè pour que le Ghana puisse abriter le siège du secrétariat permanent de la zone de libre échange continental » a déclaré le diplomate ghanéen à  l’issue de son entretien avec le chef de l’Etat.

Le Ghana, membre fondateur de l’Union africaine (UA) n’accueille jusqu’à  ce jour aucune agence ou secrétariat de l’organisation continentale, a expliqué l’ambassadeur Naa Bolina Saaka, qui justifie ainsi pourquoi son pays postule pour abriter le secrétariat de la Zone de Libre Echange continental (ZLEC).

« Nous pensons qu’il est temps pour le Ghana d’avoir sur son sol au moins une agence de l’Union africaine » a soutenu l’envoyé du président Nana Akufo Ado.

L’accord sur la Zone de Libre Echange continental a été signé par 44 pays à  l’occasion du sommet extraordinaire de l’Union africaine, tenu à  Kigali au Rwanda du 17 au 21 mars 2018. Les chefs d’Etat n’avaient cependant pas tranché la question du lieu d’installation du secrétariat de la zone.

La ZLEC vise à  créer un marché commun de 1,2 milliards d’habitants avec un PIB cumulé d’environ 2 500 milliards de dollars US. L’entrée en vigueur de l’accord est conditionnée à  sa ratification par au moins 22 Etats.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Les Patrons des entreprises retiennent de Gon, un hom...
 
 
Côte d'Ivoire : Les Patrons des entreprises retiennent de Gon,  un homme du  dialogue constant et efficace public-privé
Economie
 
Côte d'Ivoire : Phénomène de placements illégaux d'argent refait sur...
 
 
Côte d'Ivoire :   Phénomène de placements illégaux d'argent refait surface, le Gouvernement ordonne le remboursement de 30.000 souscripteurs sur le territoire national
Côte d'Ivoire : Reprise totale du trafic marchandises le mercredi 8 juillet 2020 sur l'ensemble de la ligne ferroviaire, d'Abidjan à Ouagadougou
Economie
Côte d'Ivoire : Reprise totale du trafic marchandises le mercredi...
Côte d'Ivoire il y a 2 jours
 
Côte d'Ivoire : Terminal roulier du port d'Abidjan,  signature du procès-verbal de l'entrée en vigueur de la concession
Economie
Côte d'Ivoire : Terminal roulier du port d'Abidjan, signature du...
Côte d'Ivoire il y a 4 jours
 
Burkina Faso : Le Chapeau de Saponé protégé par un Label
Economie
Burkina Faso : Le Chapeau de Saponé protégé par un Label
Burkina Faso il y a 5 jours
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Burkina Faso : Accra sollicite Ouagadougou pour abriter le Siège du secrétariat permanent de la Zone de Libre Echange continental
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Je crois que le Ghana semble être le bon pays pour avoir ce siège....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
16323
🇬🇭🇬🇭🇬🇭Oui, si mon beau pays la CIV n'est pas candidat, oui et oui, je supporte la candidature de nos frères ghanéens... Vive la candidature du pays frère du Ghana... (Entre nous je vais être honnête, j'aurais aimé une candidature de notre pays pour ce siège, mais bon...)🇬🇭🇬🇭🇬🇭
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement