Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la mise à  l'écart du chef N'Goran Koffi Il par une dizaine de chefs de village, la chefferie réplique, «ceux qui étaient là -bas n'ont aucune légitimité»
 

Côte d'Ivoire : Après la mise à  l'écart du chef N'Goran Koffi Il par une dizaine de chefs de village, la chefferie réplique, «ceux qui étaient là -bas n'ont aucune légitimité»

 
 
 
 6025 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 avril 2019 - 18:42

© koaci.com - Lundi 29 Avril 2019 - Le peuple Baoulé de la région de Gbêkê à  travers sa chefferie, composée d'une dizaine de chefs de village, réunis depuis le quartier de Kamonoukro de Bouaké a, le Vendredi 26 Avril dernier comme annoncé dans un précédent article sur KOACI, démis leur collègue Koffi N’Guessan Jean dit N’Goran Koffi Il, chef canton Faafouè-Gossan de sa fonction.

Cette déclaration, selon la royauté de Kouassiblékro, « c'est par jalousie que les gens font ça.» Composée à  leur tour de Koffi Alphonse, porte parole et frère du chef canton, nanan Gbêkê Konan chef du village de Kouassiblékro, Dibi Konan notable, Dèh Kouakou notable, Kouamé Koffi dit Abadan notable, Kouamé N'Dri et Kouadio François secrétaire du chef canton, la délégation ripostant à  l'annonce de destitution du chef canton, a ténu à  travers un point de presse, faire savoir à  l'opinion nationale et internationale que le chef canton N'Goran Koffi Il, a été installé selon les règles de la tradition Baoulé et reste chef canton.

« Nanan N'Goran Koffi Il a été intronisé le 16 Octobre 2000 comme chef canton des Faafouè-Gossan par Lattey Kouassi, chef canton de N'Dranouan par ailleurs cousin de nanan Kouakou Anougbré 3, roi des Baoulés à  Sakassou Walèbo à  cette date, en présence d'un de ces notables Koffi Ahoufoues, et cela conformément à  l'exigence de notre coutume ainsi qu'à  ses règlements.» déclare Koffi Alphonse, porte parole du chef canton nanan N'Goran Koffi Il, tout en ajoutant que « l'installation du chef canton sur la chaise royale ancestrale ici à  Kouassiblékro, a été faite en présence de nombreux chefs. Ceux qui étaient là  bas n'ont aucune légitimité. Ils ne peuvent pas demettre un chef, à  plus forte raison un chef canton. On les appelle les Akpalofouè (les éclaireurs). Depuis le 23 Mars 2019 où le chef canton a parlé, des mains politiques s'immiscent dans la royauté pour semer la zizanie...»

Face à  cet imbroglio qui secoue la cohésion dans la royauté Baoulé du Gbêkê, une rencontre avec plusieurs chefs Baoulé est prévue dans les prochains jours à  Kouassiblékro pour mettre un terme à  cette situation.

T.K.Emile
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Publication de la dépouille supposée de Dj Arafat sur l...
 
 
Côte d'Ivoire: Publication de la dépouille supposée de Dj Arafat sur les médias sociaux
Société
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour éclairer la lanterne des jeunes sur le ra...
 
 
Côte d'Ivoire : Bouaké, pour éclairer la lanterne des jeunes sur le rassemblement, la JFA s'implante dans le Gbêkê
Côte d'Ivoire :   Un commerçant de médicaments contrefaits interpellé, paie l'amende puis repart avec sa marchandise
Société
Côte d'Ivoire : Un commerçant de médicaments contrefaits interp...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire: Daoukro, non identifiés, des individus prennent pour cible l'hôtel de la Paix et font plusieurs dégâts
Société
Côte d'Ivoire: Daoukro, non identifiés, des individus prennent po...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire : À Botro pendant la JIJ 2019,  le conférencier révèle « c'est notre mentalité de sorcier qui crée des problèmes de cohésion sociale »
Société
Côte d'Ivoire : À Botro pendant la JIJ 2019, le conférencier rév...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la mise à  l'écart du chef N'Goran Koffi Il par une dizaine de chefs de village, la chefferie réplique, «ceux qui étaient là -bas n'ont aucune légitimité»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
DOKA
"selon la royauté (?????????) de Kouassiblékro"
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Et pourtant depuis des siècles et aussi sous le puissant feu-Houphouët Boigny il n'y a jamais eu "palabres" pour élire un chef ou roi chez les Baoulés. On suit simplement la lignée de ceux qui doivent être chefs. Ce bordel a commencé sous le regime FPI et se poursuit avec DRAMANE qui envoie ses chiens de gardes dans nos régions. Et pourtant le Nord et la Haute-Volta sont calme en matière de chefferie
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008