Libéria Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Liberia : Le Conseil des patriotes se démarque de l'idée de vouloir renverser le gouvernement
 

Liberia : Le Conseil des patriotes se démarque de l'idée de vouloir renverser le gouvernement

 
 
 
 4849 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 01 mai 2019 - 14:05

Darius Dillion, le porte-parole du Conseil des patriotes (ph)

© koaci.com– Mercredi 1er Mai 2019 – Les organisateurs de la manifestation prévue pour le 7 juin 2019 regroupés sous la bannière du «Conseil des patriotes», ont assuré hier mardi les libériens que leur manifestation en vue ne vise pas à  renverser le gouvernement du Président George Weah.

Selon la radio nationale libérienne, le porte-parole du Conseil des patriotes, Darius Dillion, a déclaré lors d'une conférence de presse tenue hier que « L’objectif de notre manifestation n’est pas d’appeler à  la démission de George Manneh Weah, Président de la République du Libéria. L’objectif est d’exiger des réformes constructives qui permettront d’améliorer le niveau de vie des Libériens ».

Il a justifié au nom du Conseil la programmation de la manifestation par le fait que le gouvernement ne respecte pas « son contrat social avec les citoyens ».

En voulant s’inscrire dans la légalité, Dillion a précisé que les organisateurs de la manifestation antigouvernementale ont pris le soin d’écrire au ministère de la Justice pour obtenir une autorisation. Il a promis que la manifestation sera pacifique.

Au regard de certains propos tenus par certains officiels visant à  intimider ceux qui voudraient prendre part à  la manifestation qui est prévue, le Conseil des patriotes a lancé un appel au Président Weah et à  l'ensemble des dirigeants du pays à  condamner les propos proférés et qui sont de nature à  promotion la terreur contre des citoyens.

En attendant une réaction à  la suite de la clarification faire par le Conseil des patriotes, Moses Acarous Grey, un député et vice-président pour les affaires politiques du parti CDC au pouvoir a déclaré que le gouvernement est prêt à  recevoir toute pétition des manifestants tant que cela sera fait dans le cadre de la loi et de la Constitution libérienne.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement