Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le DG de la poste hué et chassé par ses agents lors d'un mouvement d'humeur
 

Burkina Faso : Le DG de la poste hué et chassé par ses agents lors d'un mouvement d'humeur

 
 
 
 661 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 mai 2019 - 19:08

©Koaci.com - Mercredi 8 Mai 2019 - Le directeur général de la poste du Burkina Faso a été hué et chassé du siège de la société par ses agents qui y tiennent un sit-in pour exiger des meilleures conditions de vie et de travail.

Depuis lundi dernier les travailleurs de la poste observent un mouvement d’humeur pour dénoncer des problèmes de gouvernance, notamment la gestion cavalière de la société et le mépris des agents par son premier responsable.

Exigeant également la mise en œuvre d’un nouveau statut en instance depuis septembre 2018, les manifestants ont conspué, hué et chassé leur directeur général, Nabi Issa Coulibaly, qui a dû quitter les lieux sous escorte policière.

Après son départ les agents ont signifié qu’ils souhaitent avoir un nouveau responsable qui se préoccupera de leurs conditions de vie et de travail.

« Celui qui va venir, si c’est un rassembleur, un travailleur, s’il a comme soucis l’amelioration des conditions des travailleurs, les agents ne peuvent pas ne pas marcher », a déclaré l’un de leurs responsables syndicaux.

Il a rappelé que ce sit-in est consécutif à  un certain nombre de préoccupations dont le statut du personnel en souffrance au niveau de la direction générale alors que le projet a été initié depuis 2018 suite à  une crise.

« Nous avons interpellé la direction à  plusieurs reprises qui avait promis que le nouveau statut sera adopté en février, ce qui n’a pas été le cas, malgré les interpellations. C’est cela qui a énervé les travailleurs » a justifié ce responsable syndical, citant également un ensemble de frustrations que le personnel subis.

Les mouvements d’humeur et les grèves sont très courants ces derniers jours faisant craindre une véritable fronde sociale dans les différents secteurs administratifs.

En rappel, un arrêt de travail des avocats est également en cours alors que des grèves et sit-in des enseignants, du personnel de la santé humaine et animale, des greffiers et des gardes de sécurité pénitentiaire sont en cours ou programmés.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir pour que la SIR propose du carburant propre?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Premier procès en corruption pour une affaire de 95 millions, écran de...
 
2367
Oui
55%  
 
1814
Non
42%  
 
122
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement