Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: En visite à  Attécoubé, le préfet d'Abidjan accueilli par une pierre sur l'œil droit
 

Côte d'Ivoire: En visite à  Attécoubé, le préfet d'Abidjan accueilli par une pierre sur l'œil droit

 
 
 
 11627 Vues
 
  10 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 03 juin 2019 - 13:00

Vincent Bi Toh à  Attécoubé ce lundi

© koaci.com – Lundi 3 Juin 2019 - En visite à  Attécoubé ce lundi matin, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, a été accueilli par une pierre sur l’œil droit qui est resté tuméfié


C’est l’administrateur civil qui donne l’information sur internet.

Il s’est rendu dans la commune du maire Paulin Danho, suite à  la dégradation de la situation sécuritaire, afin de coordonner les actions pour un retour au calme, en sa qualité de premier responsable administratif du Département d’Abidjan et de ses 13 Communes.

Une fois sur place, il a fait installer un PC de crise parce que la marée de jeunes était déchaînée et violente.

"Cependant la foule de jeunes avançait de façon compacte et agitée. Toute intervention ou toute bousculade auraient eu des conséquences incontrôlables. J’ai donc pris la décision difficile mais nécessaire de descendre dans la rue, de faire face et de parler aux jeunes en colère, malgré les risques. Dans la foulée, un jeune surexcité m’a jeté une pierre sur l’œil droit qui est resté tuméfié. Je n’ai aucun penchant pour l’héroïsme célébré à  titre posthume. Mais la situation était critique. Un responsable administratif qui fuit n’est pas dans sa bonne vocation. J’ai donc engagé le dialogue et ai demandé aux jeunes dans le brouhaha de constituer une délégation de 50 personnes avec qui je pourrais discuter. J’ai reçu les jeunes quelques minutes plus tard à  la Mairie d’Attécoubé. Je leur ai donné des gages pour la résolution de certains des problèmes qui relèvent de ma compétence administrative. En contrepartie, je leur ai demandé de retourner dans les rues pour calmer leurs amis. Au bout de 2 heures, le calme est revenu. Les forces de sécurité m’ont ensuite accompagné à  pied à  travers les rues pour parler aux populations et nous assurer que les poches de violence avaient disparu », a indiqué Mr Toh Bi avant de signaler l’importance des réseaux dans la gestion administrative car il dit avoir demandé aux jeunes de s’adresser à  leurs amis par les réseaux sociaux, de ce qu’ils ont fait.

« Les réseaux sociaux sont devenus un outil de gestion administrative important », a-t-il poursuivi.

Donatien Kautcha, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Cameroun: Dix-sept civils enlevés par Boko Haram à l'Extrême-Nord
 
 
Cameroun: Dix-sept civils enlevés par Boko Haram à l'Extrême-Nord
Société
 
Nigeria: Au moins neuf morts dans une attaque de bandits armés dans le...
 
 
Nigeria: Au moins neuf morts dans une attaque de bandits armés dans le centre
Côte d'Ivoire: Pour la réinsertion des mineurs de Bouaké, Dominique Ouattara offre un centre à la Justice
Société
Côte d'Ivoire: Pour la réinsertion des mineurs de Bouaké, Dominiq...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire: Accident spectaculaire entre deux « Gbakas » vue sur les réseaux sociaux, l'un des conducteurs interpellé
Société
Côte d'Ivoire: Accident spectaculaire entre deux « Gbakas » vue s...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire: Une seconde ivoirienne sélectionnée pour participer au programme international de leadership des visiteurs aux USA
Société
Côte d'Ivoire: Une seconde ivoirienne sélectionnée pour participe...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  10 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: En visite à  Attécoubé, le préfet d'Abidjan accueilli par une pierre sur l'œil droit
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
OULAI DE BEOUE zea
Ce Préfet n'a rien d'autres a faire que de pavaner dans les rues d'Abidjan pour consolider davantage la dictature de Ouattara. On détruit des maisons sans relogé, des gens manifeste contre l'insécurité et se font tiré dessus aucune indignation de sa part a interpellé le Gouvernement. La prochaine fois ce sera peut être une Roquette sur l'œil gauche...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
FerDeLance
@Oulai, il veut se faire connaître pour le future.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Encore des comportements bétéiques... Qu'il est sauvage ce dindon responsable de cet acte... On observe...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Il t'on loupé. Ko caillou sur mon oeil gauche. Babiè là . La prochaine fois, ça sera machette sur ton mollet droit. Tchrrr
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
1
Monsieur, vous faites le boulot du ministre de l'interieur et vous risquez gros. Attention!!!!!!
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
Courage Mr. le Prefet, malheureusement en CI, ce n'est pas avec les oeufs ou des tartes qu'on prend pour lapider avec..lol. c'est cailloux dure meme comme acier. L'incivisme des ivoirien est si a son comble que meme les authorites sont en deviennent des victimes directes
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ziguehi
L'incivisme hérité d'un système éducatif en déliquescence et de 10 années de rébellion de la partie septentrionalle de ce que fut cette belle eburnie.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joelastar
il existe encore des fonctionnaires de ce calibre capable de ce sacrifier afin de mener à  bien sa mission. franchement je salut les actions menées par ce dernier sans bruit et très loin des brouhaha politique.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Bremer
Le monde a vraiment changé. Avant les préfets étaient traités comme des Dieux. Si aujourd’hui, un préfet est accueilli à  coup de pierre, c’est dire que la population d’Attécoubé est simplement mécontente. Comment peut-on comprendre qu’au lieu de protéger la population des criminels (que le régime RHDP nomme microbes), les forces de sécurité puissent charger les manifestants. Je rappelle que le droit à  la manifestation est reconnu par la déclaration universelle des droits de l’homme. Quand on travaille correctement pour la population qui nous met au pouvoir par les urnes, on ne peut jamais avoir de souci. On peut même circuler dans les rues sans garde de corps.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
C'est l'effritement des valeurs morales. Ce pays ne ressemble à  rien...on jette la pierre à  son père, on insulte les sexes, les dirigeants se m*...bref tout par en couille...bien fichus.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
93%  
 
2
Non
0%  
 
136
Sans Avis
7%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement