Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali: Face à  l'escalade de violences, la Minusma renforce sa présence dans le centre
 

Mali: Face à  l'escalade de violences, la Minusma renforce sa présence dans le centre

 
 
 
 2896 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 juin 2019 - 10:13

Casques bleus


© Koaci.com- Mardi 25 Juin 2019- La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MinusMa) s 'est créée un nouveau secteur, dans le centre du pays , en proie à  des attaques sanglantes ces derniers mois .

Avec un nouveau "secteur centre" à  Mopti , la Minusma entends renforcer sa présence en soutien aux forces armées maliennes face à  l'escalade de violences dans le centre du pays.

« Lorsque la MINUSMA a été déployée au Mali, son mandat ne comprenait pas le Centre. Malheureusement, à  la suite de ce qui s’est passé l’année dernière, on nous a aussi donné pour mission de s’occuper du Centre », a expliqué l’envoyé de l’ONU pour le Mali, Mahamat Saleh Annadif.

La création de ce secteur de la Minusma, initialement localisée dans le nord du pays, devrait permettre une meilleure coordination" avec les FAMAS pour mieux protéger les civils et favoriser le retour de l'autorité de l'Etat et de l'Etat de droit dans la région", a précisé la mission de l'ONU sur le média américain (Twitter ndlr ).

Avec l'apparition en 2015 dans le centre du Mali du groupe jihadiste du prédicateur Amadou Koufa, les affrontements se multiplient entre la communauté peule et les ethnies bambara et dogon.

Le 23 mars, c'est plus de 160 Peuls tués par des Dogons dans le village d'Ogossagou, près de la frontière avec le Burkina Faso.

Des tueries se sont multipliés depuis lors avec la mort de 35 Dogons à  Sobane Da le 9 juin ou encore de 41 Dogons à  Gangafani et Yoro le 17 juin.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour prétendre à la présidence de la FIF?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Mauvaise gestion, vers une faillite de la BHCI?
 
2662
Oui
83%  
 
431
Non
13%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement