Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Togoland, les 9 indépendantistes libérés
 

Ghana : Togoland, les 9 indépendantistes libérés

 
 
 
 4514 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 08 juillet 2019 - 14:20

Papavi Hogbedetor, le leader du HSGF (ph)

© koaci.com– Lundi 08 Juillet 2019 – Les neuf membres du groupe indépendantiste, Homeland Study Group Foundation (HSGF) dans la région de la Volta au Ghana, précédemment inculpés de diverses infractions, ont été remis en liberté ce lundi. L’affaire contre les indépendantes en justice est donc classée à  Accra.

L’info est confirmée à  KOACI par un membre du HSGF. Avant d’arriver à  ce tournant, l'Etat ghanéen, par l'intermédiaire du Procureur général Winifred Sarpong, a informé le tribunal qu'il a ordonné de retirer l'affaire. Partant de cette ordonnance, le tribunal a décidé d’annuler l'affaire pour laquelle il avait été saisi.

Auparavant, le tribunal avait prévenu l’Etat à  la dernière date d'ajournement du procès qu'il sera obligé de libérer les accusés si les faits qui leurs sont reprochés ne sont pas soutenus.

Les neuf personnes libérées sont Charles Kormi Kudjordjie (de 85 ans), le leader du groupe indépendantiste, connu sous le nom de Papavi Hogbedetor, et huit autres personnes qui sont Besa Amedeus Akorli, Blay Kaku Freeman, Nkpe Tornyie Kudjo, Kofi Dzereke, Thompson Tsigbe, Benjamin Agbodzagah, Agbenyega Akudzi et le Sergent Samuel Kpoula. Les neuf personnes avaient été inculpées de trahison pour avoir projeté de déclarer les régions de la Volta et de l’Oti indépendantes.

Pour les charges, les neuf accusés avaient été inculpés de conspiration pour complicité de trahison, de formation illégale, de rassemblement illégal et de comportement offensant propice à  la violation de la paix. Selon les faits, tels que présentés par l'accusation, le groupe prévoyait de séparer la région de la Volta du Ghana et de la déclarer comme un pays indépendant appelé «Western Togoland ».

Sur la base de ce projet, huit membres du groupe ont été à  Ho, la capitale régionale, alors qu’ils tenaient une réunion pour finaliser les préparatifs en vue de la proclamation de l’État indépendant de la Volta le 9 mai 2019.

Les accusés, à  travers leurs avocats, ont soutenu que les régions qui réclament leur indépendance faisaient autrefois partie d'un Etat indépendant avant de pouvoir rejoindre le Ghana lors d'un plébiscite.

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008