Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, la CASC a adopté le projet de loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues
 

Côte d'Ivoire : Assemblée nationale, la CASC a adopté le projet de loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues

 
 
 
 3755 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 juillet 2019 - 09:45


© koaci.com – Mercredi 17 Juillet 2019 -La Commission des Affaires sociales et culturelles (CASC) a examiné aujourd’hui, puis adopté à  l’unanimité des 27 députés présents sur les 42 qu’elle compte le projet de loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues.


Cette énorme avancée dans la promotion du genre en Côte d’Ivoire a été saluée par l’émissaire du Gouvernement, la ministre de la Femme, Ly Ramata qui a indiqué que si cette Commission est imitée en plénière et par le Sénat, la représentativité des femmes au minimum à  30 % des candidats présentés au cours des scrutins uninominaux et de listes sera une réalité.


La ministre de la Femme, Bakayoko-Ly Ramata a également expliqué aux députés de la CASC présents la nécessité pour la Côte d’Ivoire de s’engager dans la voie de la promotion du genre.


 
Selon elle, en dépit des progrès réalisés, les femmes demeurent encore sous représentées dans les instances décisionnelles, notamment celles des assemblées élues ou semi-électives.


«Seulement 11,5 % de femmes sont au Parlement, on note 11,33 % de conseillers municipaux et 14,97 % de conseillers régionaux, » a dénoncé la ministre de la Femme.


La ministre a souligné que si cette loi est votée par les deux chambres, elle s’appliquera pendant les élections législatives, sénatoriales, régionales, municipales et les conseillers de district.


Bakayoko Ly-Ramata a annoncé que toutes les listes de candidatures doivent respecter l’alternance des sexes de telle sorte que si deux candidatures du même sexe sont inscrites, la troisième soit de l’autre sexe.


Par ailleurs, il faut noter que l’article 4 du dispositif du projet de loi favorisant la représentation de la femme dans les assemblées élues précise que tout parti politique ou groupement politique dont la liste atteint au moins 50 % de femmes candidates, lors d’un des scrutins précités bénéficiera d’un financement public supplémentaire. 


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement