Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lutte contre l'orpaillage clandestin, le P G rassure: «les parquets et les procureurs de la République ont pris à  bras le corps ce fléau afin de l'endiguer»
 

Côte d'Ivoire : Lutte contre l'orpaillage clandestin, le P G rassure: «les parquets et les procureurs de la République ont pris à  bras le corps ce fléau afin de l'endiguer»

 
 
 
 7900 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 21 juillet 2019 - 09:10

Le phénomène de l’orpaillage clandestin au centre de débat entre magistrats du Parquet


© koaci.com —Dimanche 21 juillet 2019 —La deuxième Conférence des Parquets du ressort de la Cour d’appel d’Abidjan pour l’année judiciaire 2018-2019 s’est tenue hier à  Abidjan. 


Cette rencontre a vu la participation du Parquet général d’Abidjan, des parquets d’Abidjan Plateau, de Yopougon, d’Abengourou, d’Adzopé, d’Agboville, d’Aboisso, de Grand-Bassam, de Bonoua, de Bondoukou, de Dabou et de Tiassalé.


Deux thèmes d’actualité ont été débattus au cours des travaux et concernent essentiellement les activités du parquet. Il s’agit du thème relatif à  la répression de l’orpaillage clandestin et de celui relatif aux rapports entre instruction et parquet au regard du nouveau code de procédure pénale. 


Président de cette cérémonie et initiateur de la rencontre du jour, le Procureur général (PG), Lebry Marie Léonard a rassuré la population ivoirienne qu’une véritable lutte se fait au plan judiciaire en matière de répression de l’orpaillage clandestin.


«Il faut que la population sache qu’il y a une véritable lutte qui se fait au plan judiciaire. Les parquets et les procureurs de la République ont pris à  bras le corps ce fléau afin de l’endiguer, » a déclaré le Procureur général.
Selon lui, au cours de cette rencontre, il sera enseigné aux magistrats du Parquet, les bonnes pratiques sur la bonne manière de faire pour éradiquer le phénomène d’orpaillage clandestin. 


 
Lebry Marie Léonard a affirmé que la justice a procédé à  plusieurs cas d’arrestations d’orpailleurs clandestins et qui ont été condamnés par la suite. Il soutient que la lutte sera accentuée pour mieux traquer ces orpailleurs clandestins. 


«Nous ne faisons pas la justice spectacle. Il y a déjà  eu des condamnations.


 Nous allons accentuer la lutte, nous allons nous donner les moyens juridiques, les méthodes, les mécanismes juridiques pour mieux traquer ces orpailleurs clandestins et leur infliger les sanctions prévues par la loi, » a expliqué le Procureur général. 


Malgré, les mines d’or qui s’ouvrent à  longueur de journée, le PG reconnait que le rôle du Parquet est de pouvoir toujours traquer les orpailleurs et de ne pas se décourager.


«Il faut réprimer fort les clandestins et prendre des mesures pérennes pour que cela ne se reproduise plus. Nous avons espoir qu’un jour on ne parlera plus d’orpaillage clandestin dans ce pays, »a-t-il mentionné.


L’orpaillage étant une activité économique, la loi met l’accent sur la condamnation à  de fortes amendes pour dissuader le clandestin, puisque c’est l’argent qu’il cherche.


«Si vous condamné un orpailleur à  payer de fortes amendes par rapport à  ce qu’il a encaissé, c’est l’idéal. Ce n’est pas tellement la prison. Ce sont de fortes amendes, » a précisé Lebry Marie Léonard.


 
Le second thème est pratiquement juridique. Depuis le 29 juin 2019, un nouveau code pénal a été adopté avec de nouvelles règles.


Le Procureur général a annoncé qu’il s’agit de pouvoir comprendre, comment fonctionnent ces règles et comment les appliquer.


«Le souci de préserver les libertés individuelles, de ne pas mettre systématiquement quelqu’un en détention pour telle ou telle chose. C’est vraiment, le fond de la question, » a conclu le PG. 


Par ailleurs, il faut noter que la Conférence des parquets a pour objectif de renforcer les capacités des magistrats du Parquet en matière de poursuite, créer un esprit Parquet, développer et entretenir les réflexes de parquetier, développer un esprit de corps, faire le bilan des activités. Enfin rapprocher davantage les chefs de leurs collaborateurs à  travers des activités récréatives. 


Wassimagnon



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Soudan: Les pourparlers de paix reprennent à Juba entre Khartoum et l...
 
 
Soudan: Les pourparlers de paix reprennent  à Juba entre Khartoum et les rebelles
Politique
 
Côte d'Ivoire: Le Cardinal Jean Pierre Kutwa se prononce sur le client...
 
 
Côte d'Ivoire: Le Cardinal Jean Pierre Kutwa se prononce sur le clientélisme et les élections de 2020
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défense de la Constitution interpellés
Politique
Guinée: 3ème mandat, des leaders du Front national pour la défens...
Guinée il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Ouégnin à Lakota «allons reconquérir le pouvoir d'état en 2020, mais… »
Politique
Côte d'Ivoire: Ouégnin à Lakota «allons reconquérir le pouvoir d'...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire: Spéculations sur son état de santé, Diby prend la tête de l'Association Internationale des Conseils Economiques
Politique
Côte d'Ivoire: Spéculations sur son état de santé, Diby prend la...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Lutte contre l'orpaillage clandestin, le P G rassure: «les parquets et les procureurs de la République ont pris à  bras le corps ce fléau afin de l'endiguer»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Rien de nouveau l'orpaillage clandestin... Comme la prostitution (avec les filles bétés et assimilées comme la timbrée génitrice de @batard-ni et sa outa gorille) l'orpaillage clandestion est le plus vieux métier de notre pays... Seul ce pouvoir pris des mesures les plus vigoureuses pourr l'endiguer avec un cadre juridique renforcé et des moyens matériels et humain jamais déployé... Même les sauvages bétés et assimilés frontistes s'enrichissaient ainsi sous la refornication... C'est un fait... Merci au pouvoir qui depuis des années y travaillent pour TOUTES nos ressources naturelles, y compris forestières... On avance... 👉👉👉👉
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Konan Bédié avait alors raison. Ils viennent pour la plupart du Burkina et du Mali; et sont très bien protégés par le pouvoir en place, exactement comme les petits assassins appelés "microbes". Je sais de quoi je parle.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Pourquoi ce fils de clandestin, d'aventurier aime tant ce justifier, kô rien de nouveau.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Attaquer frontalement les USA est-elle une bonne stratégie pour Guillaume Soro?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Le métro d'Abidjan, une dépense "utile"?
 
2821
Oui
64%  
 
1502
Non
34%  
 
115
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement