Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: CEI, les sénateurs de la CAGI du PDCI disent non à la recomposition proposée par le Gouvernement
 

Côte d'Ivoire: CEI, les sénateurs de la CAGI du PDCI disent non à la recomposition proposée par le Gouvernement

 
 
 
 4338 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 02 août 2019 - 08:26

Jean Baptiste Pany jeudi à Abidjan (ph KOACI)


La Commission des affaires générales et institutionnelles (CAGI) de la deuxième chambre du Parlement a examiné puis adopté à la majorité le projet de loi portant recomposition de la Commission électorale indépendante (CEI) après un passage réussi à l’Assemblée nationale.


Sur les 16 membres que compte cette Commission,13 sénateurs ont voté pour ce projet de loi, tandis que, les 3 autres ont voté contre.


Face à la détermination des sénateurs du PDCI-RDA qui ont refusé de suivre leurs collègues du RHDP, majoritaires, le ministre de l’Intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité leur a demandé de chercher les causes des crises survenues en Côte d’Ivoire.


Selon lui, « il faut rechercher les causes des conflits dans le comportement des hommes plutôt que dans les organes des élections.»


« Si nous regardons ce qui s’est passé en 2010 avec la crise post-électorale on trouvera les raisons dans le comportement des hommes,» a déclaré le ministre, Sidiki Diakité.


Sidiki Diakité

Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

Le ministre de l’Intérieur et de la sécurité a présenté le projet de loi portant recomposition de la CEI aux sénateurs en compagnie de son collègue de la Justice, Sansan Kambilé.


Avant de voter contre, le Groupe parlementaire PDCI-RDA du Sénat a donné les raisons qui l’ont motivé à prendre cette décision.


Au nom du Groupe, Jean Baptiste Pany a relevé des dysfonctionnements dans la nouvelle monture de la CEI présentée par les émissaires de Alassane Ouattara.


Le Groupe parlementaire PDCI-RDA a affirmé que la nouvelle CEI n’est pas conforme aux recommandations de l’Arrêté de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples et elle n’est pas consensuelle puisque le dialogue politique a été bloqué à un moment donné.


Il a attiré l’attention des ivoiriens sur le fait que si la CEI qui organise et permet de légaliser les élections est contestée, les résultats le seront aussi et cette situation va favoriser la violence à l’issue des élections avec encore des morts d’hommes et la paix sociale sera troublée.


 

«Les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets. Plus jamais ça en Côte d’Ivoire ! Le groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat appelle en conséquence tous les sénateurs membres de la Commission des affaires générales, institutionnelles et des collectivités territoriales à une prise de conscience sur les conséquences de la mise en œuvre d’une CEI non conforme aux recommandations de l’Arrêt, source de contestation et de conflits, »a expliqué le sénateur.


«C’est pour quoi, le Groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat ne prend pas en considération l’exposé des motifs et demande le retrait pur et simple du texte proposé. Le groupe parlementaire PDCI-RDA au Sénat attend un projet de loi consensuel portant réforme totale de la CEI et garantissant une paix durable en Côte d’Ivoire, » a conclu, Jean Baptiste Pany.


Enfin, ayant assisté aux travaux de cette commission, le Président du Sénat, Jeannot Ahoussou-Kouadio avait relevé le caractère important de cette loi qui conduira aux élections futures de 2020.


Nous apprenions par ailleurs que le projet de loi portant recomposition de la CEI et le projet de loi portant ratification de l’Ordonnance n°2017-500 du 02 Août 2017, relative aux échanges électroniques entre usagers et les autorités administratives et entre autorités administratives ainsi que celui portant ratification de l’Ordonnance n°2018-641 du 01 Août 2018, portant modification de l’article 5 de l’Ordonnance n°2017-500 du 02 Août 2017 seront examinés en plénière demain par la deuxième chambre du Parlement.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : CEI, le projet de loi portant recomposition adopté à la majori...
Youssouf BakayokoAdopté en Commission le 18 juillet dernier, le projet de loi portant recomposition de la Commission électorale indépendante...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 4 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Ordonnance de la cour africaine sur la CEI, l'interprét...
 
 
Côte d'Ivoire: Ordonnance de la cour africaine sur la CEI, l'interprétation selon   Me Suy Bi du PDCI-RDA
Politique
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, un nouveau mouvement de soutien au...
 
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, un nouveau mouvement de soutien au RHDP voit le jour « Emergence-Dynamisme CI »
Côte d'Ivoire: Disparition de Charles Koffi Diby, Alassane Ouattara salue la mémoire de son «jeune frère»
Politique
Côte d'Ivoire: Disparition de Charles Koffi Diby, Alassane Ouatta...
Côte d'Ivoire il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire: 2020, à Yopougon, Ouégnin met  les femmes des espaces de libres échanges en mission pour la reconquête du pouvoir d'Etat
Politique
Côte d'Ivoire: 2020, à Yopougon, Ouégnin met les femmes des espa...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire: Annoncé pour le samedi 14 décembre, le meeting conjoint PDCI-FPI reporté au samedi 21 décembre
Politique
Côte d'Ivoire: Annoncé pour le samedi 14 décembre, le meeting con...
Côte d'Ivoire il y a 7 heures
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: CEI, les sénateurs de la CAGI du PDCI disent non à la recomposition proposée par le Gouvernement
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
FerDeLance
Les mêmes causent produisent toujours les mêmes effets. Le gouvernement joue la sourde. Bombe les muscles. C'est désolant. Ils nous entraînent droit dans le mur. Moi j'ai toujours dis quand on est majoritaire, on joue la transparence. Comment comprendre que les discussions se font avec des partis de moins de 1 député ou 1maire? En plus ces partis même contestent le document final! Quelle honte. CEI bâclée=élections bâclées
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Laisser cet apprenti dictateur Dramane Ouattara foncé tout droit vers le mur.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Qu'est ce qui est surprenant dans le fait les sénateurs du rhdp soutiennent le projet tandis que ceux du pdci s'y opposent ? Rien. Chaque groupe suit logiquement la ligne de son parti. Le seul fait regrettable, c'est que nos politiciens n'ont toujours pas tiré les leçons du passé en oeuvrant pour une cei vraiment indépendante et non inféodée au pouvoir.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
Dites moi dans quel pays, les gouvernants appliquent les exigences de leurs opposants?VOUS ÊTES MINORITAIRES ET VOUS VOULEZ QUE LES LOIS SOIENT LE REFLET DE VOTRE VOLONTÉ, CE N'EST PLUS LA DÉMOCRATIE.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Derrick
Tu fais fausse route, ce ne sont pas les exigences de l'oppositions, mais les recommandations de la Cour Africaine qui a saisi l'Etat ivoirien qui n'est pas respecté... Et d'ailleurs vous RHDP qui vous clamez votre "majorité" a longueur de journée, pourquoi avez vous peur d'avoir une CEI indépendant car comme Votre ministre le lance aux opposants ce n'est l'institution électorale qui donne la victoire mais les votes des urnes. Si tel est le cas et selon votre "majorité", ouvrez donc la CEI à la transparence, et battez vos adversaire à la loyale en toute transparence....
 
 il y a 4 mois
YAIRAILON
C'EST DU DILATOIRE;RECOMMANDATIONS NE SIGNIFIE NULLEMENT APPLIQUER STRICTEMENT LES DITES RECOMMANDATIONS.LE POUVOIR PRÉCÉDENT AVAIT SES REPRÉSENTANTS AU SEIN DE CETTE MÊME CEI,CELA N'A PAS EMPECHER LA CRISE POST ÉLECTORALE. LES GENS SONT DE MAUVAISE FOI, C'EST TOUT.LE RESTE N'EST QUE DISSERTATION.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
L'on croyait qu'il allait boycotter. Si ce sont leurs votes contres, rien de nouveau alors. Les ignares ignorants qui gueulent partout, allez lire d'abord ce projet. Il est comme le jour et la nuit comparé à celle taillée sur mesure par l'enfoiré lucifer gbagba. Toujours les mêmes microbes frontistes en train de pleurnicher. On avance... C'est cela la démocratie... Bande de minables. On vous a vus au pouvoir. C'était pire...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
58%  
 
1142
Non
37%  
 
136
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement