Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CEI, le parti  d'Abel Naki juge dangereuse et aventureuse la sortie de Moussa Faki Mahamat
 

Côte d'Ivoire : CEI, le parti d'Abel Naki juge dangereuse et aventureuse la sortie de Moussa Faki Mahamat

 
 
 
 3148 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 21 août 2019 - 14:25

Abel Naki


Le Président de la commission de l'union Africaine est désormais dans le collimateur de l’opposition ivoirienne suite à sa sortie sur la nouvelle recomposition de la CEI.


Après le PDCI, et le MVCI, c’est le Cri-Panafricain qui s’insurge sur la position de Moussa Faki Mahamat.

Le mouvement politique fondé par Abel Naki condamne cette sortie du président de la commission de L'UA et la juge dangereuse, aventureuse, irresponsable et inopinée, selon lui, au mépris de la mise à l'écart par le pouvoir des partis politiques de l'opposition et des organisations la société civile significatives ivoiriennes.


 

Le Cri-Panafricain, fait observer que le président de la commission de l'UA adopte une posture politicienne dans un litige purement juridique dont la seule instance habilitée à trancher devrait être la décision de la cour Africaine de Justice et des peuples, après examen de la plainte posée par L'APDH.


« Ce faisant, le président de l'UA outrepasse ses compétences, adopte une position partisane vis-à-vis du pouvoir, et se rend complice d'une tentative sournoise d'influencer les juges en charge de l'affaire portant plainte sur la commission électorale ivoirienne », relève-t-il.


Enfin, Abel Naki prend à témoin la communauté nationale et internationale sur cette turpitude du Président de l'UA , et le prendra pour responsable des conséquences qui pourraient en découler par la mise en place de cette commission électorale encore déséquilibrée, avec les troubles et dérives qu'elle pourrait occasionner lors des élections générales de 2020.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CEI, le parti d'Abel Naki juge dangereuse et aventureuse la sortie de Moussa Faki Mahamat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mauvais LeMauvais
Il n'a dit haut, ce que tout le monde dit tout bas! Si ça ne fait pas votre affaire, pensez vous! Ce qui est dit est dit !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mauvais LeMauvais
Lire: pendez
 
 il y a 1 an
SRANBLE DEH
L'idiot, qui refuse de faire travailler sa matière grise, n'est ce pas cette CEI version RHDP que tous les partis d'opposition ont refusé, même ce ceux qui ont pris part à la dernière discussion ne se reconnaissent pas la dedans.
 
 il y a 1 an
rilcy
omg
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : L'armée ivoirienne peut-elle trembler face à des bandes armées au Nord?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le retour annoncé de Laurent Gbagbo pourrait-il finir en flop ?
 
1
Oui
0%  
 
2299
Non
95%  
 
113
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement