Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal-Mali: Le président IBK poursuivi en justice à Dakar pour une affaire de baux
 

Sénégal-Mali: Le président IBK poursuivi en justice à Dakar pour une affaire de baux

 
 
 
 3638 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 19 septembre 2019 - 12:40

Macky Sall et IBK


Au Sénégal, un célèbre avocat dont la maison a été démolie mercredi a décidé de poursuivre en justice plusieurs personnes dont le Président malien Ibrahima Boubacar Keita, a appris KOACI.


Me Moussa Bocar Thiam n’est pas content. Le célèbre avocat dont la maison sise les Almadie a Dakar a été démolie a décidé de mener la bataille judiciaire pour garder sa résidence. Pour lui la destruction de sa maison a été faite avec la complicité de l’ex Directeur des domaines Mamour Diallo et d’autres agents de la Direction de surveillance des constructions et de l’occupation des sols (Dscos). 


S’il en est ainsi, c’est que estime-t-il, le lot 15 sis aux Almadies qui lui revient de droit a fait l’objet de plusieurs «faux» baux. 


Mais ce n’est pas tout puisque pour boucler la boucle, dernièrement, ledit lot a été affecté à Ibrahima Boubacar Keïta, Président du Mali


Les occupants du site ont été déguerpis hier, et la construction de l’avocat rasée. C’est pour tout cela que l’avocat a décidé de trainer Mamour Diallo et Ibrahima Boubacar Keita devant le juge d’instruction. Il promet aussi de poursuivre le directeur de la Dscos et ses subalternes. 


 

Dans sa plainte, Moussa Bocar Thiam, par le biais de son avocat, Me Cheikh Ahmadou Ndiaye, a dénoncé le comportement des agents des Domaines et du promoteur immobilier, Ibrahima Ndao. 


A l’en croire, par un acte du 1er Août 2010, le nommé Ibrahima Ndiaye dit Ndiaye Cosapad lui a cédé les droits, peines et soins qu’il avait sur le site sis aux Almadies. La cession a été enregistrée par le chef du Bureau de recouvrement de Ngor Almadies sous le numéro 199 VE IVF 29 CASE 199. 


L’avocat y a par la suite édifié des impenses en clôturant toute la parcelle. Deux chambres y ont été construites et, depuis 1993, une famille occupe les lieux sur son autorisation. 


Alors que tout allait dans le meilleur des mondes, un nommé Pape Alioune Dieng, muni d’un bail, est venu réclamer le site qui est devenu le lot 15, sur le nouveau morcellement. Il a été condamné pour destruction de biens appartenant à autrui. 


Mais, c’était loin d’être fini. Ibrahima Ndao, un promoteur, s’est aussi présenté, muni également d’un «faux» bail, délivré selon Moussa Bocar Thiam, par Meïssa Ndiaye, receveur des Domaines à Ngor Almadies, Mamour Diallo, Mouhamad Moustapha Dia et Mohamed Fall au profit de Fama Immo, qui l’a ensuite cédé à Ibrahima Ndao. La robe noire fait opposition annulation en décembre 2017.


 

Mais, rien n’y fait. Elle va apprendre, plus tard, que le même lot a été attribué à Ibrahim Boubacar Keïta, Président du Mali. Mais, selon lui, c’est cette même bande qui veut se sucrer sur le dos de Ibrahim Boubacar Keïta. 

   

Un développement inattendu a eu lieu hier. La gendarmerie est arrivée sur les lieux avec six pick-up, accompagnée des agents de la Dscos, pour raser le site qui était occupé par une famille après qu’une sommation leur a été donnée.  


Pourtant, selon nos confrère de Les Échos, une signification de consignation du juge d’instruction a été faite auprès du Directeur général de la Surveillance des constructions et de l’occupation des sols en septembre dernier.

  


Sidy Djimby Ndao , Dakar 


Contacter KOACI.COM à Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Le pays classé au top du classement Trade20 Index de Standard Chartered, conséquence concrète de la politique d'Alassane Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les médias d'Etat français interrogent Soro sur la mort de IB et sur l...
 
2132
Oui
69%  
 
845
Non
27%  
 
125
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement