Maroc Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Maroc: Une journaliste écope d'un an de prison ferme pour « avortement illégal »
 

Maroc: Une journaliste écope d'un an de prison ferme pour « avortement illégal »

 
 
 
 1164 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 02 octobre 2019 - 12:48

Hajar Raissouni



La jeune journaliste marocaine Hajar Raissouni a été condamnée à un an de prison pour « avortement illégal ».


Un an de prison ferme pour Hajar Raissouni. La journaliste marocaine a été condamnée pour "avortement illégal" et "débauche et relations sexuelles hors mariage".


 Son fiancé écope d'un an et son gynécologue de deux ans.


 Cette affaire, qui a suscité un vaste mouvement de solidarité au Maroc, remet au coeur du débat l'interdiction d'avorter et l'avortement clandestin.


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Cameroun: Dix-sept civils enlevés par Boko Haram à l'Extrême-Nord
 
 
Cameroun: Dix-sept civils enlevés par Boko Haram à l'Extrême-Nord
Société
 
Nigeria: Au moins neuf morts dans une attaque de bandits armés dans le...
 
 
Nigeria: Au moins neuf morts dans une attaque de bandits armés dans le centre
Côte d'Ivoire: Pour la réinsertion des mineurs de Bouaké, Dominique Ouattara offre un centre à la Justice
Société
Côte d'Ivoire: Pour la réinsertion des mineurs de Bouaké, Dominiq...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire: Accident spectaculaire entre deux « Gbakas » vue sur les réseaux sociaux, l'un des conducteurs interpellé
Société
Côte d'Ivoire: Accident spectaculaire entre deux « Gbakas » vue s...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Côte d'Ivoire: Une seconde ivoirienne sélectionnée pour participer au programme international de leadership des visiteurs aux USA
Société
Côte d'Ivoire: Une seconde ivoirienne sélectionnée pour participe...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Maroc: Une journaliste écope d'un an de prison ferme pour « avortement illégal »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Sans vouloir créer de polémiques inutiles, mais chez nous si on mettait en prison pour cela je crois que 99,9% des filles et mères bétés (et assimilées) seraient incarcérées... Juste un constat ...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Burkina Faso: Des attaques soit disant terroristes jamais revendiquées, soupçonnez vous le camp Compaoré ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Expulsée et non poursuivie en justice, l'activiste Nathalie Yamb a-t-e...
 
1771
Oui
93%  
 
2
Non
0%  
 
136
Sans Avis
7%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement