Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana-Nigeria : La diplomatie ghanéenne actionnée pour ouvrir les frontières nigérianes
 

Ghana-Nigeria : La diplomatie ghanéenne actionnée pour ouvrir les frontières nigérianes

 
 
 
 2320 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 15 octobre 2019 - 18:30

Olufemi Michael Abikoye et Mme Shirley Ayorkor Botchwey (ph)


Le Ghana a entrepris des pourparlers avec le Nigeria afin qu’il ouvre ses frontières terrestres fermées il y a plus deux mois, une situation qui a des répercussions sur les pays voisins du géant économique ouest africain.


 

Dans la perspective que le Nigeria révise sa position, le ministre ghanéen des Affaires étrangères et de l’Intégration régionale, Mme Shirley Ayorkor Botchwey, a rencontré ce mardi à Accra Olufemi Michael Abikoye, le Haut-Commissaire nigérian, et a lancé un appel au gouvernement du Président Muhammadu Buhari à prendre des mesures immédiates pour résoudre le problème frontalier.

 

Dans la poursuite de la démarche entreprise par le Ghana, Botchwey a annoncé que son pays utilisera toutes les voies diplomatiques pour amener le Nigéria à rouvrir ses frontières ouest afin de permettre la libre circulation des marchandises du Ghana vers la sous-région.

 

Pour les faits, précisions que le Nigéria a partiellement fermé ses frontières avec le Bénin en août dernier pour mettre un terme à la contrebande de riz qui selon Abuja menace la production locale.

 

Outre cette raison économique, le Haut-commissaire du Nigéria au Ghana, Olufemi Michael Abikoye, a déclaré que la fermeture des frontières terrestres de son pays vise à mettre fin au mouvement des armes illicites et d’autres produits de contrebande via les différents points d’entrée dans le pays.

 

A la suite de la requête du Ghana, le Haut-Commissaire nigérian a lâché qu'Abuja serait disposé à collaborer avec le Ghana pour trouver une solution durable à la situation et a clarifié que le Ghana n'est pas la cible de la fermeture temporaire des frontières du Nigeria.

 

A propos des conséquences directes de la fermeture des frontières du Nigeria, la cheffe de la diplomatie ghanéenne a relevé que des marchandises en provenance du Ghana sont en attente à la frontière entre le Bénin et le Nigéria à Seme depuis des semaines et que le retour aux ports de mer constituerait un problème majeur, les commerçants ayant déjà perdu des millions ces dernières semaines.

 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

 

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Nigeria: Des voleurs de bétail font 14 morts et 10 blessés dans l'Etat...
 
 
Nigeria: Des voleurs de bétail font 14 morts et 10 blessés dans l'Etat de Zamfara
Politique
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, le candidat Mamadou Koulibaly soll...
 
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle 2020, le candidat Mamadou Koulibaly sollicite des dons pour sa campagne
Cameroun-USA : Yaoundé qualifie de «prétextes», les raisons invoquées par Trump pour motiver la suspension de l'AGOA
Politique
Cameroun-USA : Yaoundé qualifie de «prétextes», les raisons invoq...
Cameroun il y a 7 heures
 
Ghana: Accra ne reconnait pas le Togoland et assure « aucune partie du territoire » n'est cédée
Politique
Ghana: Accra ne reconnait pas le Togoland et assure « aucune part...
Ghana il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, affaire Mangoua tabou à une cérémonie fait grogner des chefs traditionnels, contradiction totale entre Empirus et Ahoussou Jeannot
Politique
Côte d'Ivoire: Bouaké, affaire Mangoua tabou à une cérémonie fait...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana-Nigeria : La diplomatie ghanéenne actionnée pour ouvrir les frontières nigérianes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Il faut aussi comprendre la position du puissant Nigéria sur les deux points gorgiens à savoir la contrebande des produits locaux qui menacent ses producteurs et le traffic des armes. Il faut au moins commencer à apporter un début de solutions ou de discussions sérieuses à ce niveau pour qu'on avance... Je ne suis qu'un observateur de passage...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement