Maroc Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Raissouni graciée  par Mohamed VI
 

Maroc: Condamnée pour « avortement illégal », la journaliste Hajar Raissouni graciée par Mohamed VI

 
 
 
 1831 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 16 octobre 2019 - 20:29

Hajar Raissouni


Condamnée à un an de prison pour avortement illégal , la jeune journaliste Hajar Raissouni, a bénéficié de la grâce présidentielle ainsi que son gynécologue et son fiancé.


Selon un communiqué officiel diffusé mercredi, le roi du Maroc , Mohamed VI a gracié la journaliste Hajar Raissouni, récemment condamnée à un an de prison pour « avortement illégal » et « relations sexuelles hors mariage.



 

La jeune femme de 28 ans sera libérée « dans les prochaines heures », en même temps que son fiancé et que le gynécologue, l'anesthésiste et la secrétaire médicale qui avaient été condamnés avec elle, a précisé une source gouvernementale.


"Cette grâce Royale s’inscrit dans le cadre de la compassion et la clémence reconnues au Souverain et du souci de SM le Roi de préserver l’avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l’erreur qu’ils auraient commise et qui a conduit à cette poursuite judiciaire”, ajoute le communiqué.


Pour rappel, la journaliste de 28 ans avait été condamnée pour “avortement” et “relations sexuelles hors mariage” à un an de prison ferme. 


Son fiancé avait écopé d’une peine similaire tandis que le médecin accusé d’avoir pratiqué l’avortement sur Hajar Raissouni avait quant à lui été condamné à deux ans de prison ferme.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement