Cameroun Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun:  En pleine bataille pour le Terminal à conteneurs du PAD, un rapport révèle le poids de Bolloré en Afrique
 

Cameroun: En pleine bataille pour le Terminal à conteneurs du PAD, un rapport révèle le poids de Bolloré en Afrique

 
 
 
 2626 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 octobre 2019 - 18:25

 

Terminal à conteneurs du PAD (Ph)


Alors que la bataille pour le contrôle du Terminal à conteneurs du Port autonome de Douala-Bonaberi s’intensifie des experts révèlent à la presse, le poids économique du groupe Bolloré.  


Selon une étude, le groupe Bolloré a une empreinte socio économique indirecte étendue à la population locale. 


 Le rapport révèle que Bolloré n’opère pas uniquement dans les pays francophones du continent africain. Il est présent également dans les pays non francophones. 

Au total, le groupe Bolloré est présent dans 21 concessions portuaires dans le monde dont 17 Terminaux à conteneurs sur le continent africain.


Un géant en Afrique


" Au Ghana le groupe a une capacité annuelle de 2.000.000 Equivalents Vingt Pieds, soit 5 fois plus que DIT, sa filiale camerounaise), au Nigéria sa capacité annuelle est de 650 000 EVP, (2 fois supérieur à DIT) en Sierra Leone (Capacité annuelle : 380 000 EVP), au Liberia (Capacité annuelle : 125 000 EVP). DIT opère une moyenne annuelle de 380 000 EVP", lit-on dans le rapport. 


Au Cameroun, où il est présent depuis 1947 à travers le rail (Camrail), la manutention portuaire (Société d’exploitation des parcs à bois du Cameroun - SEPBC, Douala International Terminal et Kribi Conteneurs Terminal) et la logistique (Bolloré Transport & Logistics Cameroun), le groupe a une empreinte forte.


Empreinte socio économique 


D’après les résultats du 3e Recensement Général de la Population et de l’Habitat conduit en 2005, les ménages camerounais sont en moyenne composés de 5,1 personnes.


 

Par son activité, Bolloré Transport & Logistics Cameroun génère 11 204 emplois directs, indirects et induits. Sur la base d’un ménage moyen composé de 5,1 personnes (sans compter le secteur informel, exclu du calcul), l’entreprise soutient donc financièrement jusqu’à 57 140 Camerounais, soit 0,24 % de la population nationale, apprend-on. 


Grâce à son activité, Bolloré Transport & Logistics au Cameroun soutient donc financièrement jusqu’à 143 550 Camerounais, soit 0,6 % de la population nationale (sans compter le secteur informel, exclu du calcul), ajoute le rapport.


L’activité de Bolloré Transport & Logistics au Cameroun génère environ 28 147 emplois directs, indirects et induits dans le pays. Ils se répartissent de la manière suivante : Près de 5000 emplois directs ; dont 1% d’expatriés. 13 408 emplois indirects générés chez ses prestataires (notamment des dockers) et fournisseurs locaux ;


 9 934 emplois induits dans l’économie marchande camerounaise, via la consommation des ménages des employés directs et indirects (à hauteur de la participation de Bolloré Transport & Logistics à l’activité de ses fournisseurs).


Masse salariale


La masse salariale versée par les entités camerounaises de Bolloré Transport & Logistics s’élève à 30,8 milliards F CFA pour l’année 2017. Celle-ci est versée aux collaborateurs, au titre du paiement des salaires, ainsi qu’à l’Etat, à travers l’acquittement des charges sociales et cotisations. Par ailleurs, les entités de Bolloré Transport & Logistics ont versé en 2017 la somme de 2,39 milliards F CFA au titre des cotisations Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS, entreprise publique chargée d’assurer la protection sociale).


Les contributions directes, indirectes et induites de Bolloré Transport & Logistics Cameroun au PIB s’élève à 51 M€ (33,45 milliards F CFA), soit environ 0,25 % du PIB camerounais, précise le rapport.


Performances 

S’agissant de Douala International Terminal (DIT, filiale de Bolloré pour le secteur portuaire), qui compte 440 emplois directs (99% de camerounais), 1360 indirects et 1 542 induits, et ce malgré les contraintes naturelles et structurelles, la gestion « vertueuse et rigoureuse » a permis de développer le terminal à conteneurs :


 

"Désormais, les plus grands armateurs au monde opèrent à Douala", fait valoir le rapport. 


" Les trafics ont plus que doublé sur la période sans que la longueur des quais et la surface du terminal mis à la disposition du concessionnaire n’aient évoluées (378.758 TEUS en 2018 contre 150.456 TEUS en 2005). Soit plus de 151 % de croissance de volume en 14 ans ;L’entreprise a également réalisé près de 50 milliards de FCFA d’investissements, largement supérieurs aux engagements initiaux fixés dans la Convention de concession qui sont de 33 milliards de FCFA ;Le chiffre d’affaires de DIT est passé de 22,5 milliards de FCFA en 2005 à près de 50 milliards en 2018", lit-on.

 L’équipement du Terminal a été considérablement renforcé avec la mise en service d’un portique de quai, 4 portiques de parc et 2 grues qui sont venues renforcer les deux portiques de quai d’origine.


"Les performances économiques et financières ont largement bénéficié à l’Etat, au PAD et aux acteurs nationaux dans la mesure où ces acteurs ont perçu plus de 45% des résultats bruts dégagés par DIT", indique le rapport. 


Selon une autre étude du Cabinet Ernest & Young (EY) en 2018, par son activité, DIT génère 3 460 emplois directs, indirects et induits. Sur la base d’un ménage moyen composé de 5,1 personnes (sans compter le secteur informel, exclu du calcul), "l’entreprise soutient donc financièrement jusqu’à 17 646 Camerounais, soit 0,07 % de la population nationale", conclut l’étude. 



Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Un plan de 1700 milliards pour la reprise économique après la pandémie de Coronavirus, satisfaisant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le Coronavirus, est il du devoir de chacun de s'éléver a...
 
2295
Oui
95%  
 
102
Non
4%  
 
28
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement