Togo Technologie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Capital de TogoCom cédé à 51%, qu'espérer ?
 

Togo: Capital de TogoCom cédé à 51%, qu'espérer ?

 
 
 
 1204 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 jours
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 08 novembre 2019 - 10:09

Hassanein Hiridjee et Cina Lawson (ph)

 

Le consortium Agou Holding, composé du conglomérat malgache Axian (majoritaire), dirigé par Hassanein Hiridjee, et de Emerging Capital Partners (ECP), a acquis 51% du capital de l'opérateur téléphonique togolais, TogoCom. Le groupe promet investir 245 millions d’Euros (environ 160 milliards FCFA) sur les sept prochaines années en vue de révolutionner le secteur numérique au Togo. TogoCom est une fusion de Togo Telecom et Togo Cellulaire.

 

La privatisation de l’opérateur TogoCom s’est concrétisée le 06 novembre à Lomé en présence des officiels togolais dont Mme Cina Lawson, le ministre des Postes, de l'économie numérique et de l'innovation technologique. Le montant de la transaction reste confidentiel.

 

Avec l’acquisition des 51% du capital de Togocom par AxianGroup et Emerging Capital Partners, le ministre Lawson s’attend à ce que Togocom accélère son développement au bénéfice de l’ensemble des togolais, des entreprises et du rayonnement national.

 

La priorité du consortium Agou Holding est à n'en point douter l’amélioration des services pour les togolais tout en assurant une refonte des plans tarifaires. Il s’attachera en effet à améliorer la couverture de l’internet mobile dans le pays.


Pour sa part, Hiridjee, le directeur du groupe Axian a déclaré que « L’entrée au capital de TogoCom s’inscrit dans notre volonté de développer, partout où nous sommes implantés, le meilleur de la téléphonie, de l’internet et des innovations numériques. Nous avons l’ambition de faire de TogoCom, l’opérateur national, un leader sur son marché et de chaque togolais un citoyen du nouveau monde digital ».


Quoique les attentes de TogoCom promettent le développement du réseau, de meilleures prestations et opportunités pour les agents de l’opérateur, il y a lieu de s’interroger sur le devenir de cette entreprise publique, appartenant aux togolais, lesquels doivent avoir un droit de regard dans la gestion des entreprises étatiques. Les togolais attendent de comprendre mieux.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement