Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Blé Goudé réagit contre ses poursuites judiciaires à Abidjan: «Je dénonce un harcèlement judiciaire contre un adversaire politique que je suis»
 

Côte d'Ivoire: Blé Goudé réagit contre ses poursuites judiciaires à Abidjan: «Je dénonce un harcèlement judiciaire contre un adversaire politique que je suis»

 
 
 
 4980 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 12 novembre 2019 - 08:41

Charles Blé Goudé depuis la Haye sur les antennes d’un média public Français (Ph KOACI)


Charles Blé Goudé, est poursuivi devant le tribunal criminel après que ses avocats, dénonçant une parodie de justice, aient claqué la porte de l’audience au Palais de justice du Plateau le mercredi dernier.


La réaction du président du congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (Cojep), poursuivi par la justice ivoirienne pour des chefs d'accusation en rapport avec la crise autres que ceux choisis par la CPI, n’aura pas tardé après la sortie du procureur général, Jean-Marie Lebry.


Charles Blé Goudé, dénonçant un harcèlement judiciaire contre l’adversaire politique qu’il est, reste toutefois convaincu que les poursuites de la justice ivoirienne contre sa personne ne sont rien d’autre que des manœuvres du pouvoir d’Abidjan pour écarter un adversaire politique.


«Parce qu’un adversaire politique pense différemment que vous, vous cherchez à le mettre en prison. Je dénonce ce harcèlement judiciaire contre un adversaire politique que je suis. Les jours pairs, je suis poursuivi contre crime contre prisonniers de guerre et les jours impairs, je suis poursuivi pour viol, homicide. C’est à croire que la justice ivoirienne elle-même ne sait même pas pourquoi elle me poursuit », a-t-il lâché hier dans la soirée sur les antennes des confrères du média Français France 24.


Pour Blé, l’objectif est clair, l’écarter et l’empêcher de participer au débat politique de son pays.


 

«Mais je ne vais pas tomber dans ce piège. J’assiste à tout cela avec beaucoup d’amusement parce qu’on ne peut pas continuer comme cela éternellement d’utiliser l’appareil judiciaire pour faire aboutir un agenda politique», a-t-il affirmé.


Le douloureux passé de la crise postélectorale de 2010, l’ex-leader de la galaxie patriotique ne veut plus le revivre pour son pays.

«Je ne veux plus que ce qui est arrivé en 2010 arrive encore dans mon pays», a-t-il avancé.


C’est pour cette raison que l’ancien ministre de la jeunesse de Gbagbo entend toujours poursuivre ses initiatives en faveur de la paix et la réconciliation dans son pays, parce que dit-il ce n’est pas pour un individu, mais pour la Côte d’Ivoire qu’il le fait.


«Quand je parle de paix et de réconciliation, une voie que j’ai librement choisie et sur laquelle je vais continuer, ce n’est pas pour le régime de monsieur Ouattara, c’est pour l’ensemble des Ivoiriens parce que la Côte d’Ivoire a besoin de paix et de réconciliation surtout à la veille de l’année électorale de 2020 », a fait remarquer Charles Blé Goudé.


Pour l’élection présidentielle de 2020, le président du Cojep soutient que la Côte d’Ivoire a besoin d’un leader qui peut rassembler les Ivoiriens.


Pour cela, Charles Blé Goudé a laissé entendre qu’il prendra son temps pour écouter tous les candidats et au moment venu, lui et son Parti décideront qui soutenir.


 

L’élection présidentielle de 2020, sera crédible que si la commission électorale indépendante (CEI) est selon Blé Goudé, libérée du dictât de tous les partis politiques qui la prennent en otage.


Enfin, interpellant le chef de l’Etat, Charles Blé Goudé affirme être déçu par ce dernier sur la question de la CEI.


«Je voudrais interpeller le président de la République Alassane Ouattara, il était dans l’opposition hier, il a voulu une commission électorale indépendante, je suis déçu qu’au moment où il est au pouvoir, il veuille forcément s’accaparer la commission électorale avec des amis à qui on donne des titres de société civile », a-t-il conclu.


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : La Chambre d'instruction renvoie Blé Goudé devant un tribunal c...
Lebry Marie Léonard ce jeudi à Abidjan (ph KOACI)Malgré le départ précipité des avocats de Blé Goudé de la salle d’audience, la chambre d’in...
Côte d'Ivoire | Justice      il y a 1 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Décès de 3 élèves suite aux troubles dans les écoles, p...
 
 
Côte d'Ivoire: Décès de 3 élèves suite aux troubles dans les écoles, pour Affi, la ministre Kandia a failli et condamne les forces de l'ordre
Politique
 
Côte d'Ivoire: Les chefs de canton de Ferké prient les mânes de leurs...
 
 
Côte d'Ivoire: Les chefs de canton de Ferké prient les mânes de leurs ancêtres pour un retour sain et sauf au pays de Soro
Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo : « Le dernier moment que j'ai vécu le 11 avril 2011 »
Politique
Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo : « Le dernier moment que j'ai vécu...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Mali: Retour définitif de l'ex-Président ATT après 7 ans d'exil au Sénégal
Politique
Mali: Retour définitif de l'ex-Président ATT après 7 ans d'exil a...
Mali il y a 2 heures
 
Nigeria: Quatre otages enlevés en Juillet, exécutés par des combattants de l' ISWAP
Politique
Nigeria: Quatre otages enlevés en Juillet, exécutés par des comba...
Nigeria il y a 3 heures
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Blé Goudé réagit contre ses poursuites judiciaires à Abidjan: «Je dénonce un harcèlement judiciaire contre un adversaire politique que je suis»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
depuis que le proc a gbè ses avocats, il tente maintenant de se faire une fois encore passer pour une pauvre victime, ils font sourire ses politicards qui ont du sang plein les mains et des cadavres plein leurs placards.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakolycoumba
c'est très facile d'accuser les gens sans preuves ,on vous a attendu à la cpi pour témoigner en vain.vous sortez maintenant vos vénins comme des vipères
 
 il y a 1 mois
coul2004ac
Pouvre Ble Article 125 , toi comme ca la adversaire de politique de Ouattara ? La ou ton gourou et toute vos semblabe reunis en Fpi-lmp au pouvoir avec tout les finances d'etat et l'evier qui y von avec aviez echoue ce meme Ouattara alors simple citoyen lambda.....c'est aujourd ou vous etes des prisonnier en sursi que vous allez l'inquietter ? Vous semblez avoir la memoire celective lorsqu'il qu'on parle de vos crimes ! cela dit , a tu deja oublie ton appelle lance depuis les media d'etat Rti enver tes exsecutants les demendant de mettres des barrages dans touts les quartiers d'abidjan pour arreter et survailler tout ceux et c'elle qu'ils ne connaissent pas dans les quartier ? La suite , article 125 , contre des millier d'innocents personne carbonise et massacres a coup de brick ! evidement comme toujours , c'est un "montage" contre vous ! Vous-avez denis !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakolycoumba
en voilà encore un qui raffole des ragots ; les juges de la cpi ont démontrer que l'état étant attaqué jl était dans son droit de se défendre.dans quel langue voulez-vous qu'on vous parle il y a eu procès,c'était l'occasion de parler ou étiez-vous?
 
 il y a 1 mois
Peace101
Peut-être qu'il faut rappeler à @fakon que cet état était illégalement et illegitimement usurpé par le régime gbagba car il avait PERDU les élections. CLAIR. Dès cet instant son droit s'arrêtait. En tant que perdant il a abusé illégalement des moyens publiques pour commettre ses crimes. Voilà les faits à relayer en tant qu'observateur... On avance...
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Guillaume Soro annonce son retour au moment de la venue d'Emmanuel Macron à Abidjan, stratégique ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Révélation du président du GIPAME, l'Etat doit il rapidement investir...
 
2743
Oui
93%  
 
183
Non
6%  
 
12
Sans Avis
0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement