Gambie Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gambie: Projet d'un parti, Barrow sur le point de non-retour d'avec la coalition
 

Gambie: Projet d'un parti, Barrow sur le point de non-retour d'avec la coalition

 
 
 
 2970 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 11 décembre 2019 - 15:27

Adama Barrow (ph)


Le Président gambien, Adama Barrow, s'apprête à dévoiler en cette fin d’année 2019 son nouveau parti politique après des mois de querelles sur son maintien au pouvoir.


Pour ce projet, Barrow a déclaré le dimanche dernier à Banjul au terme de sa tournée nationale ‘ Meet the People’’ que « J'enregistrerai mon parti politique fin décembre 2019 avec le soutien de la majorité des gambiens». La décision intervient suite à une pression intense sur le Président gambien de se retirer de la coalition des partis qui l'a porté au pouvoir.


Les embryons du parti en gestation  


Les bases de ce projet ont été jetées sous la forme de deux  groupes de soutien a savoir Barrow Youth Movement et Barrow Fans Club, qui tentent d'attirer des partisans de l’ancien Président Yahya Jammeh.


Une fois son parti créé, le Président Barrow dont le mandat arrive à terme en 2021 pourra se présenter à la prochaine élection présidentielle sous la bannière du nouveau parti. Des motifs derrière la création de cette nouvelle formation politique, Barrow a expliqué avoir fait le tour du pays et a recueilli les avis favorables des gambiens.


 

En partant des avis favorables en faveur de la création d’un nouveau parti, Barrow a fait savoir que « C'est ce que j'attendais des gambiens afin qu’ils décident si je devrais former mon propre parti politique ou non. Comme vous avez déjà décidé pour moi de former un parti politique, c'est pour vous informer qu'avant la fin décembre, je vais enregistrer mon parti et le lancer en 2020 ». Soulignons que pour créer un parti politique en Gambie, la loi requiert la signature de 10 000 électeurs inscrits.


Accord avant la présidentielle 2016


Rappelons que le 14 octobre 2016, sept partis d'opposition et l'aspirant présidentiel indépendant ont accepté de présenter le candidat Adama Barrow, alors trésorier adjoint et candidat à la présidence du Parti démocratique uni (UDP), pour se présenter contre Yahya Jammeh.


Il a été convenu qu’en cas de victoire, Barrow fasse 3 ans au pouvoir et démissionne pour ouvrir la voie à de nouvelles élections pour d'autres candidats. Arrivé au pouvoir et le temps faisant, Barrow a remis en cause l’accord conclu et a fait savoir que la constitution l’autorise à diriger le pays pendant 5 ans.


Sur cette argumentation à polémique, Seedy Njie, un proche conseiller du Président a maintenu qu’il « n'y a pas de Président de transition, ce n'est pas un président de transition. Il est un président élu et un président exécutif ».


 

Le mouvement, Three Years Jotna, (Trois ans sont suffisants), appelle Barrow à se retirer comme promis et prévoit de manifester manifestations mais le gouvernement compte les maintenir.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98  95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Gambie: Projet d'un parti, Barrow sur le point de non-retour d'avec la coalition
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement