Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Diabo, malgré son budget insatisfaisant, la municipalité offre deux bâtiments aux écoliers
 

Côte d'Ivoire: Diabo, malgré son budget insatisfaisant, la municipalité offre deux bâtiments aux écoliers

 
 
 
 4116 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 janvier 2020 - 21:45

Le bâtiment de trois classes à Messoukro (ph KOACI) 



Les écoliers de deux villages de la commune de Diabo que sont N'Gattakro et Messoukro, abandonneront désormais les salles de classes de fortune faites en paillotes, pour celles en dures avec un bâtiment de trois classes par village d'une valeur de 46 millions de francs cfa, mises à leurs dispositions par le conseil municipal à travers son premier magistrat, Koumoin René par ailleurs Sénateur de la région de Gbêkê.


La remise de ces infrastructures scolaires a eu lieu ce Vendredi 17 Janvier comme constaté sur place par KOACI, dans un premier temps sur le site de l'école primaire de N'Gattakro qui se voit octroyer un bâtiment de trois salles de classes plus un bureau pour le directeur en présence de l'inspecteur de l'enseignement primaire de Diabo. Par la suite à Messoukro, c'est une population en liesse sortie en masse, prenant d'assaut ce que nous appellerons désormais, les vestiges de leur école, à savoir les classes faites en paillotes pour des nouvelles, construites avec du matériel moderne et approprié au profit des nombreux écoliers dudit village et environs.


Au nom du ministère de l'éducation nationale, récipiendaire de ces bâtiments, Loukou Konan directeur de l'École Primaire Publique de Messoukro a salué le geste du donateur car à l'en croire, « Nous avons dorénavant fini avec les paillotes. On avait un déficit criard en bâtiment et Dieu merci, le maire et son conseil municipal ont pensé à nous. Les élèves des villages N'Gattakro et Messoukro pourrons désormais étudier...»


Pour sa part, le président du COGES Gédéon, a salué au nom des parents, le conseil municipal pour ses œuvres, tout en faisant savoir que cette action pourrait permettre aux élèves desdits écoles d'être des futurs cadres à l'image du Maire Sénateur Koumoin René.


 

Avec un budget pas satisfaisant pour la mairie de cette localité du Gbêkê, et vu que l'éducation étant le socle du savoir, c'est plus de 100 millions de francs cfa qui ont été dégagés par le maire et son conseil municipal pour la réalisation d'environ dix infrastructures scolaires dans sa commune.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


« Avec l'école obligatoire, il était important pour nous de construire des salles de classes pour combler le manque. Depuis que je suis arrivé à la tête de cette commune, mon équipe municipale et moi même, nous nous attelons à le faire. Nous ne sommes pas à notre première réalisation car nous avons construit une dizaine d'école (...) La population a bien voulu nous accorder un deuxième mandat, c'est pour cela que nous sommes au travail malgré que le budget n'est pas du tout reluisant. C'est dans l'union des filles et des fils de Diabo que nous pourrons aller au développement. J'invite les cadres de la commune à m'accompagner pour donner le bonheur à la population.» a indiqué le Maire Sénateur Koumoin René.



 

T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké



Joindre la rédaction de KOACI dans le Gbêkê, Iffou, Bélier : tkemile@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Diabo, malgré son budget insatisfaisant, la municipalité offre deux bâtiments aux écoliers
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Bravo à la mairie et aux ivoiriens progressistes c est ni pour Gbagbo ni ado ni hkb c est pour sa ville bande de con de gor on a qu a attendre Gbagbo pour chier alors que vous mougousser sans attendre Gbagbo bande de con lol
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
L'éducation d'un enfant ne devrait pas avoir de prix ni pour une famille ni pour la communauté. Bravo et merci à la municipalité de Diabo d'avoir privilégié le bien-être de ces enfants.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter