Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Mesures contre le Coronavirus, et la galère des enseignants du supérieur privé
 

Côte d'Ivoire : Mesures contre le Coronavirus, et la galère des enseignants du supérieur privé

 
 
 
 3862 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 mars 2020 - 10:04

Les mesures prises par les autorités contre la maladie à Coronavirus ne sont pas faites pour arranger tout le monde.


C’est le cas des enseignants de l’Enseignement du Supérieur Privé. Dans un entretien accordé à KOACI mercredi, le SYDESP (Syndicat pour la Dignité de l’Enseignant du Supérieur Privé), note que, en prenant lesdites mesures, le gouvernement ivoirien n’a rien inventé.


« Il a juste copié ce qui est fait ailleurs (Italie, France, Espagne,…). En France, Macron a montré aux Français qu’il se soucie de leur bien- être, en décidant que pendant la durée du confinement, que les loyers, les factures d’électricité et d’eau ne soient pas payées, et bien d’autres choses encore », relève le secrétaire général national, Jean Okey.


Pour le SYDESP, des catégories de travailleurs vont souffrir de ces mesures, entre autres, les enseignants vacataires des établissements privés d’enseignement supérieur.


 

« Oui, ces enseignants sont payés pour les heures de cours effectuées et parce qu’il n’y a pas cours, ils n’émargeront pas, donc n’auront pas de ressources financières à la fin de ce mois de Mars et d’Avril aussi. Les mesures sont prises par l’Etat au niveau national pour urgence sanitaire, et les enseignants du supérieur privé, à leur corps défendant, se doivent de les suivre. Seulement voilà que le Trésor Publique détient des sommes importantes dues à ces enseignants qui pourraient les soulager en ces moments difficiles : ce sont les prestations liées aux soutenances de Décembre 2018 et d’Avril 2019, ainsi que les prestations liées au BTS 2019 (secrétariat, corrections, oraux, choix de sujets, harmonisations et autres). Depuis Novembre 2019, les responsables syndicaux des enseignants, dont le SYDESP réclament ces dus. Les autorités en charges de cette affaire (Ministre, Directeur Général de l’Enseignement Supérieur, Directeur de la DEXCO) se terrent dans un mutisme méprisant, laissant les enseignants pour compte », informe-t-il avant de marteler.


 « Trop, c’est trop ! Le COVID-19 tue, mais l’humiliation, la maladie et la faim tuent aussi. C’est pourquoi, le SYDESP va convier incessamment tous les enseignants à 03 grands rassemblements pour réclamer le paiement immédiat du résultat de leurs efforts de travail : Un, devant la TOUR C ; Un, au bas de l’immeuble abritant les bureaux du DGES ; Un, devant la DEXCO », a annoncé le secrétaire du SYDESP.


Par ailleurs nous apprenons que du côté du Ministères de Transports, des discussions sont en cours avec les transporteurs pour, sans nul doute, prendre des décisions en vue de réduire la promiscuité des passagers.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Burkina Faso : 10 terroristes neutralisés dans le Sourou
 
 
Burkina Faso : 10 terroristes neutralisés dans le Sourou
Société
 
Côte d'Ivoire : À Yamoussoukro, après une pluie, des sauriens quittent...
 
 
Côte d'Ivoire : À Yamoussoukro, après une pluie, des sauriens quittent le lac pour  la ville
Côte d'Ivoire : Seulement un seul établissement a  fermé à Ouragahio où un cas du Covid 19  a été détecté
Société
Côte d'Ivoire : Seulement un seul établissement a fermé à Ouraga...
Côte d'Ivoire il y a 8 heures
 
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
Société
Burkina Faso : 60 000 déplacés reçoivent l'assistance d'ONG
Burkina Faso il y a 12 heures
 
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame la lumière sur l'affaire
Société
Niger : Surfacturation d'équipements militaires, une ONG réclame...
Niger il y a 12 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Mesures contre le Coronavirus, et la galère des enseignants du supérieur privé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Vraiment yakos... Je compatis énormément... Ce n'est pas seulement eux. Yous ceux qui travaillent et sont payés à l'heure également subiront d'énormes coutre-coups... Vraiment, ce virus nous fout la merde mais hélas nous devons le faire pour éviter le pire... Si seulement les Chinois avaient été plus honnête avec le monde au lieu de jouer au suppresseur, certainement que nous n'en serions pas là avec cette propagation à l'échelle planétaire... Je crois que des mesures d'accompagnement sociales doivent être implémentées mais je comprends aussi que nous sommes des pays pauvres avec des ressources limitées. Le gouvernement est vraiment entre le marteau et l'enclûme ? Certainement pareil pour les autres pays Africains ? Yako à nous... On observe avec peine cette fois...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Mais, continuez à censurer sans retenue si cela vous fera avancer... Allez-y... Don't stop...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement