Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : COVID-19, couvre-feu prorogé au 24 avril, grâce présidentielle pour un millier de prisonniers et remise de peine pour 1004 autres
 

Côte d'Ivoire : COVID-19, couvre-feu prorogé au 24 avril, grâce présidentielle pour un millier de prisonniers et remise de peine pour 1004 autres

 
 
 
 22702 Vues
 
  21 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 avril 2020 - 14:32

Alassane Ouattara ce mercredi au conseil des ministres


En vigueur depuis le 24 mars dernier, le couvre-feu devait prendre fin ce jour.


Au regard du nombre de personnes contaminées par le COVID-19, cette mesure a été prorogée au 24 avril prochain aux mêmes heures, c'est à dire de 21heures à 5 heures.


 

Par ailleurs le chef de l'État a accordé la grâce présidentielle à un millier de prisonniers et une remise de peine à 1004 autres personnes.


Sont exclues de ces mesures, les personnes auteurs d'infractions militaires, de crimes de sang, tentative de vol, homicide volontaire et trouble à l'ordre public.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1000 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  21 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : COVID-19, couvre-feu prorogé au 24 avril, grâce présidentielle pour un millier de prisonniers et remise de peine pour 1004 autres
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Il vide un peu les prisons pour éviter trop de promiscuité
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Ce n'est pas bon pour une femme de s'assoir sur les reseaux sociaux 24/24. Reposes toi un peu, aya! Krkrkrkrkr
 
 il y a 2 ans
A VRAI DIRE
ON AVANCE. "Sont exclues de ces mesures, les personnes auteurs d'infractions militaires, de crimes de sang, tentative de vol, homicide volontaire et trouble à l'ordre public." Les sapajous rebelles et consorts restez y et branlez vous. Assoa Adou, wait and see.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Oups pour les prisonniers politiques (Allô SKG!) et youpiii pour les microbes!!! Lolll
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
ça fait mal hein. Utiliser votre puissance de feu là. ou bien il pleut sur vous.
 
 il y a 2 ans
jordanchoco2020
ON FAIT DE LA PLACE POUR LES BLAKOROS LOL....
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Ce vieux bouki sanguinaire sauteur de clôture dit quoi même? Tu combat aujourd'hui le covid-19 pour ne pas que les ivoiriens meurent. Bravo! Mais hier tu avais mis embargo sur les médicaments pour que les ivoiriens meurent. Tu avais créé une rebellion pour massacrer les ivoiriens. Tu es vraiment sûr que tu te soucies de la vie des ivoiriens, monsieur le bouki? Tampiri
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
anachronique va
 
 il y a 2 ans
Peace101
Quelle magnanimité ! Qu'on le veuille ou pas, la magnanimité de Ouattara est sans appel. On peut donc dire sans risque de se tromper que Ouattara est bel et bien l'ami des prisonniers de CIV... Il les libère tout azimut malgré leurs infractions...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Oui, je valide la prorogation... Le serpent n'est pas mort... VIGILANCE... VIGILANCE... VIGILANCE...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ce n'est pas trop tôt.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAIRAILON
CHAQUE PAYS A SES PROPRES CHOIX ET SES INTÉRÊTS À DÉFENDRE. BEAUCOUP N Y TROUVERONT PAS LEURS COMPTES.ON NE PEUT SATISFAIRE TOUT LE MONDE.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Qu'est ce que tu disais hier ??? Tu disais que DRAMANE n'avait pas le droit de liberer des prisonniers . Apprends a etre un peu moins ignorant
 
 il y a 2 ans
YAIRAILON
SRIKABLA,VOUS ÊTES CERTAIN QUE ADO A RÉPONDU À VOTRE SOUHAIT?VOUS AVEZ VOULU QU'IL LIBÈRE VOS POLITICIENS GOR OU GPS ET AUTRES PENSIONNAIRES AVEC QUI VOUS AVEZ DÉJÀ FAIT LA PRISON.DÉCEPTION TOTALE, DU COURAGE PROCHAINEMENT PEUT ÊTRE.
 
 il y a 2 ans
RECONFORT
LIBÉREZ LES PRISONNIER POLITIQUES POUR UNE RÉCONCILIATION VRAIE DES IVOIRIENS AVANT LES ELECTIONS. LA HAINE CONTRE UN ANCIEN ALLIE ET SES PROCHES VOUS CONDUIRA A LA PERDITION COMME VOUS L'ONT SIGNIFIER LES ÉVÊQUES. IL EST ENCORE TEMPS...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
Wattra emprisonne et libère. Qui ose parler de magnanimité. Pour certains à qui ces prisonniers ont fait du tords nous vous demandons pardon. Que Dieu veille sur vos familles durant cette crise. C’est vous qui êtes magnanimes et non ce nouveau seigneur d’Assinie.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
Réconfort ça va eh mon frère il va pas sortir il va rester là bas foie de Jordanchoco qui était avant en 2010 Jordan et après est devenu jordan2015 puis ensuite jordanchoco2020 loool croit moi je suis dans le domaine depuis un long moment il va rester là bas lui même est trop content regarde il parle même pas avec vous nada bamba lui fait sauce pistache sauce arachide et aussi du kabato kiakiakiakiakiakia mon frère faut laisser ça lol
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
BenMar87
Et un cadeau pour moi??
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
KROPEDALE
On dirait ku klux klan
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sandrinekouame
Ce pour tout!!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Soro encore un poteau
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter