Madagascar Santé
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Madagascar : Andry Rajoelina annonce une solution injectable de « Covid Organics» à l'étude
 

Madagascar : Andry Rajoelina annonce une solution injectable de « Covid Organics» à l'étude

 
 
 
 5501 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 04 mai 2020 - 17:15


Le président malgache Andry Rajoelina, a donné l'information lors d’une interview télévisée dimanche dans la soirée.


Andry Rajoelina, a fait un tour d’horizon sur la situation du Coronavirus ainsi que du remède "Covid Organics". Ce fut l’occasion pour annoncer une collaboration déjà en cours avec des médecins et des chercheurs étrangers, dont des Américains en l’occurrence.


Cette collaboration se penche sur d’autres possibilités de recherche, toujours sur la piste de la plante Artemisia.


 

« Des essais cliniques en injection sur des malades du Covid-19 vont incessamment être effectués d’ici la semaine prochaine», a fait savoir le Président.


Cette nouvelle forme du "Covid Organics" permettra à ce remède de conquérir d’autres pays en Europe et sur d’autres continents.


« Désormais nous n’exporterons plus d’Artemisia, mais allons procéder à la transformation de cette plante sur notre propre territoire », a-t-il déclaré.


En attendant, le CVO sous forme de tisane ou Tambavy continue d’être distribué à Madagascar et dans les pays africains.


Le Président annonce qu’une exportation du produit vers l’Europe est envisagée d’ici une dizaine de jours.


Le dernier bilan émanant du Centre de Commandement opérationnel de Madagascar ce lundi, 04 mai, fait état de 151 personnes contaminée dans le pays depuis les premiers cas annoncés le 19 avril, dont 99 guérisons.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Madagascar : Andry Rajoelina annonce une solution injectable de « Covid Organics» à l'étude
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
sandrinekouame
fantastik!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tohosep
Moi j'aurai recommandé prudence quand à l'exportation de ce produit vers l'Europe car un coup pourrait être monté afin d'accuser le produit comme les empoisonnant après consommation et ainsi trouver une raison suffisante pour s'attaquer au projet de Madagascar
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter