Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana-Nigeria :  Excuses du Ghana au Nigeria après un litige foncier, promesse d'une enquête
 

Ghana-Nigeria : Excuses du Ghana au Nigeria après un litige foncier, promesse d'une enquête

 
 
 
 1999 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 juin 2020 - 10:25


Mme Ayorkor Botchwey, le chef de la diplomatie ghanéenne au micro (ph)


Le gouvernement ghanéen a présenté ses excuses au Haut-commissariat du Nigeria au Ghana à la suite de la démolition la semaine dernière à Accra d'un immeuble lui appartenant . Le terrain abritant l’immeuble serait l’objet d'un litige foncier.


La ministre ghanéenne des Affaires étrangères et de l'Intégration régionale, Mme Shirley Ayorkor Botchwey, s’est rendue hier lundi sur les lieux afin de constater les faits. Elle a déploré ce qui s’est passé et a réitéré qu’une enquête est en cours afin d’élucider la situation et que le résultat sera pas caché au peuple du Ghana et du Nigéria.


 

Si le trône royal d’Osu à Accra a accusé le Haut-commissariat du Nigéria de s’être approprié des terres qui lui appartiennent, le chef de la diplomatie ghanéenne a déclaré que l'affaire fera l'objet d'une enquête. Toutefois elle a précisé que si l’affaire résulte d’un litige foncier, le gouvernement s'attend à ce qui la partie qui revendiquent la propriété aillent devant les tribunaux pour trouver une issue.


Après les faits, le gouvernement ghanéen a assuré avoir renforcé la sécurité autours des lieux et que la situation est sous contrôle. Il a rassuré la communauté diplomatique du Ghana et le haut-commissariat du Nigéria, en particulier que le Ghana reste un pays respectueux des lois qui respecte les principes de l'état de droit, où une procédure régulière est suivie à chaque fois.


A la suite de l’assurance donnée pour la conduite de l’enquête, la chargée d’affaires du haut-commissariat du Nigéria, Esther Arewa, dit s’attendre avec impatience que le gouvernement ghanéen appréhende le coupable derrière la démolition et que l’immeuble endommagé soit remis en état.


Enfin, en ce qui concerne les relations entre le Ghana et le Nigeria mises à l’épreuve par cette affaire de démolition de la résidence diplomatique du Nigeria à Accra, Mme Ayorkor Botchwey a assuré que « les relations entre nos deux pays sont trop fortes, même en cas de différend, pour que cela se termine par quelque chose comme ça. Cela ne devrait pas se produire entre le Ghana et le Nigéria ».


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement