Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, baptisé Nanan Kwa Dani,  Didier Drogba: « Je suis venu prendre vos bénédictions...»
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, baptisé Nanan Kwa Dani, Didier Drogba: « Je suis venu prendre vos bénédictions...»

 
 
 
 6279 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 05 juillet 2020 - 18:31

Didier Drogba entre le maire et sa mère ce dimanche à Bouaké ( ph KOACI) 


Pour la troisième fois, la capitale de la région de Gbêkê à reçu sur ces terres, la visite de l'international footballeur Didier Drogba après celles du 30 mars 2007 pour la présentation du trophée de meilleur joueur africain obtenu à Accra et sa participation à la rencontre Côte d'Ivoire - Madagascar du 03 juin 2007.


En présence de sa génitrice et quelques membres de staff don Zoro Marc, le désormais ex Dai Zoko National, rebaptisé par la chefferie pour la circonstance Nanan Kwa Dani, nom du petit frère du fondateur de Bouaké Kwa Gbêkê, a été accueilli dans l'enceinte de la mairie de Bouaké ce dimanche 05 juillet comme constaté sur place par KOACI, par les autorités municipales, mouvement de soutien, plusieurs centres de formation, la notabilité de la région, le Directeur général du trésor et des dizaines de fans.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


S'appropriant cette nouvelle appellation, Didier Drogba a marqué sa joie et reconnaissance à Bouaké par des pas de danse mis en exergue sous une musique du terroir distillée par un groupe tradi-moderne de la région de Gbêkê.


« Si Bouaké est, aussi heureuse de recevoir, ce dimanche notre frère et fils Didier Drogba, c’est au regard de cette tradition transmise par les générations passées. Pour ceux qui savent observer, Drogba à lui-seul rime avec réussite éclatante, dans le milieu concurrentiel et difficile qu’est le football professionnel au plan international. Drogba à lui seul, est une grande école de vie pour cette jeunesse ivoirienne contemporaine. Car, parti de rien pour être ce qu’il est aujourd’hui, à force de travail, à force de don du meilleur de soi, à force de persévérance, nonobstant tous les obstacles placés sur le chemin de la réussite. À lui seul, Drogba, c’est ce fils qui s’est servi de son aura et de sa renommée, pour souder davantage son pays, cette Côte d’Ivoire déchirée à l’époque, par tant d’années de crise fratricide.


 

Qui ne se souvient pas de ce message du mois d’octobre 2005, qui restera, à jamais, gravé dans la conscience collective de notre Nation. En effet, en pleine guerre civile, après sa victoire au Soudan, la Côte d’Ivoire se qualifiait pour son tout premier Mondial et la CAN 2006. Au soir de cette qualification, Drogba, disait ceci et je cite: "Ivoiriens, Ivoiriennes, on vous a prouvé aujourd’hui que toute la Côte d’Ivoire peut cohabiter, peut jouer ensemble pour un même objectif. Aujourd’hui, on vous le demande à genoux. Un pays qui a toutes ces richesses ne peut pas sombrer dans la guerre comme cela. S’il vous plaît, déposez tous les armes. Organisez des élections et tout ira mieux".


Loin d'être des paroles en l'air, Didier, a joint l'acte à la parole, en se rendant, le 30 mars 2007, à Bouaké, fief de l’ex rébellion pour présenter votre trophée de meilleur joueur africain, fraîchement décroché à Accra, en terre ghanéenne. Accueilli dans la ferveur et la joie des Bouakéens, souvenez-vous en, cher Didier Drogba, vous as dit, ce jour, aux Bouakéens et je cite: "Je suis venu vous offrir un ballon d'or. C'est le ballon d'or de toute la Côte d'Ivoire".


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Poursuivant sur la même lancée, vous avez plaidé et obtenu auprès de Monsieur Laurent Gbagbo, le Chef d'État d'alors, de faire jouer, ici à Bouaké, la rencontre "Côte d'Ivoire contre Madagascar", du 3 juin 2007. Ces grands gestes d’amour produits envers nos populations, surtout, durant des moments aussi difficiles de la décennie de crise, nous ne saurions les oublier, malgré l’épreuve du temps. Nous ne pouvons pas nous permettre d’oublier, car, Bouaké n’a jamais été et ne sera jamais une ville ingrate.» a déclaré Djibo Nicolas, maire de la commune de Bouaké.


Pour sa part, Nanan Kwa Dani qui, après avoir été investi des attributs de chef à déclaré que « C'est votre fils Nanan Kwa Dani qui vous parle...» sous un tonnerre d'applaudissement. Poursuivant, le candidat à la présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), Didier Drogba a fait savoir que sa fondation, interviendra dans la capitale du Gbêkê pour plusieurs actions non sans revenir sur ces précédentes visites à Bouaké.


«  2020, me renvoie encore à Bouaké dans les circonstances bien plus difficiles car elles ne dépendent pas que de nous. Cette pandémie qui nous touche actuellement, est un fléau pour la Côte d'Ivoire, c'est un fléau pour toute l'Afrique et le monde entier. Je profite pour vous dire à vous les jeunes de porter vos masques, lavez-vous les mains et prenez soin de nos parents qui sont les plus fragiles (...) Quand on dit en Côte d'Ivoire "on est ensemble", c'est véridique.


 

La fondation Didier Drogba va offrir un dépistage de maladie cardiovasculaire à plus de 1500 personnes ici à Bouaké. Toujours dans le cadre de ce volet social éducation, la fondation Didier Drogba a offert pour 100 personnes, des kits d'alphabétisation numériques... L'éducation est la base de la réussite. Je vais vous donner un conseil mes frères, il est facile de réussir. Mais ce qui va vous permettre de durer, c'est votre éducation (...) Ce serait un échec si je ne pouvais pas capitaliser ces 20 ans d'expérience pour les mettre au profit de mon pays, la Côte d'Ivoire (...)


Hier on était à Yamoussoukro pour la renaissance du football ivoirien. Mon retour sur mes terres n'est pas pour me montrer où me mettre en avant. Mon retour sur mes terres c'est pour contribuer au développement de la Côte d'Ivoire par le sport en l'occurrence le football, un métier que je connais très bien (...) Je suis venu ici pour prendre vos bénédictions dans cette campagne qui s'annonce difficile, mais je reste serein en tant que bon ivoirien que je suis. Je demande à mes supporters de se concentrer sur la victoire.» a indiqué au cours de son allocution, Didier Drogba alias Nanan Kwa Dani ce dimanche à Bouaké.


Notons qu'en plus de la parure à lui offerte, Didier Drogba a reçu les clefs de la ville de Bouaké et a accepté d’être Citoyen d’Honneur de ladite ville.


T.K.Emile, Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Appels à manifester suivi de violences et de morts, Bedié et Simone Gbagbo s'exposent-ils à des poursuites judiciaires ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de com...
 
2139
Oui
71%  
 
870
Non
29%  
 
19
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement