Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Présidentielle de novembre 2020, investiture de Zéphirin Diabré prévue le 25 juillet
 

Burkina Faso : Présidentielle de novembre 2020, investiture de Zéphirin Diabré prévue le 25 juillet

 
 
 
 1935 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 06 juillet 2020 - 15:11

Zephirin Diabré


Le président de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC), Zephirin Diabré sera investi le 25 juillet comme candidat de son parti à la présidentielle de novembre 2020, a annoncé le Bureau politique national (BPN).


«Au chapitre des élections de novembre 2020, le Bureau politique national a décidé de la tenue du deuxième Congrès extraordinaire de l’UPC le samedi 25 juillet 2020 au Palais des sports de Ouaga 2000, pour désigner et investir le candidat du parti à la présidentielle prochaine », indique un compte rendu d’une session ordinaire du BPN


Lors de ce congrès, le parti fixera également les modalités de désignation des candidats de l’UPC aux élections législatives qui seront couplées à la présidentielle le 22 novembre 2020.



 

Faisant le point de l’enrôlement biométrique des électeurs de l’intérieur et de l’extérieur, l’UPC a dénoncé les tentatives de fraudes orchestrées par le parti au pouvoir et ses alliés dans les provinces de l’Oubritenga, le Kourwéogo et le Houet. 


Pour le BPN de l’UPC, «ces tentatives de fraudes pourraient n’être que la face visible d’une vaste stratégie de fraudes dont le pouvoir en place est l’auteur. De ce fait, la crédibilité du fichier électoral est entamée». 


L’UPC a alors dit soutenir l’initiative du de son président Zéphirin Diabré qui prévoit «demander un audit international et indépendant du fichier électoral», condition préalable pour la tenue des élections. 


L’enrôlement n’avait pas eu lieu dans de nombreuses zones pour des raisons sécuritaires. 


Lors d’une réunion du Comité de suivi du Dialogue politique, la délégation de l’Opposition politique conduite par le Président Zéphirin DIABRE a demandé et obtenu des différents acteurs que toutes les dispositions soient prises pour l’organisation de l’enrôlement dans ces localités.


 

Au chapitre de la situation nationale, le Bureau politique national a déploré la persistance des attaques terroristes et les violations des droits humains. 


Il a demandé « lumière et justice sur les exécutions sommaires de citoyens à Tanwalbougou » et que « l’Etat mette tout en œuvre pour protéger les citoyens et leurs biens, partout au Burkina Faso ». 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement