Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Deux réseaux dont des faussaires et des faux monnayeurs démantelés
 

Burkina Faso : Deux réseaux dont des faussaires et des faux monnayeurs démantelés

 
 
 
 2356 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 juillet 2020 - 00:53



La section de recherches de la 3e région de gendarmerie de Ouagadougou a démantelé un réseau de 13 faussaires en écriture publique, qui s’est rendu coupable de production de faux documents et d’extorsion de fonds. Un deuxième réseau de faux monnayeurs a également été démantelé par la police. 


C’est après une plainte d’un directeur Général d’un service public, pour faux et usage de faux en écriture, devant le procureur du Faso, près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou, courant avril 2020 que la section de recherches de la gendarmerie a ouvert une enquête.


En vue de booster ses activités économiques, un directeur d’une société a monté un marché fictif pour contracter un prêt auprès d’une structure financière. 


Pour ce faire, «Il use de faux en écriture publique pour apposer de faux cachets et de fausses signatures, en lieu et place du Directeur Général et du Directeur de l’Administration et des Finances dudit service public », a expliqué le commandant de la brigade de recherches de la gendarmerie de Ouagadougou, chef d’escadron, Adama Sawadogo. 


 

«Un huissier, sollicité pour la cause a assuré le nantissement du faux dossier d’offre de marché public. C’est ainsi que le montant en numéraire de 28 700 000 F CFA a été décaissé par la structure financière ciblée par les faussaires à Ouagadougou», a poursuivi le Commandant. 


«Ladite structure financière a attendu en vain le virement du montant de 43 816 000 FCFA, montant total des prestations de service du soi-disant marché pour le compte du service public en question. Elle finit ainsi par adresser une correspondance au Directeur Général de ce service public qui tombe des nus, car, n’ayant jamais constitué un dossier du genre», a-t-il poursuivi.


Selon le chef d’escadron, Adama Sawadogo, le Directeur général de la société publique a donc porté plainte devant le Procureur du Faso, près du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou courant avril, pour « faux et usage de faux en écriture ». 


C’est ainsi que le réseau a été démantelé par la gendarmerie avec l’arrestation des 13 personnes impliquées et saisit des faux documents dont des faux diplômes. 


Un autre réseau qui s’était spécialisé dans l’escroquerie via le faux monnayage de devises étrangères notamment de billets de dollars a également été démantelé par les éléments du Service Régional de la Police Judiciaire du Centre (SRPJ-C) grâce à la collaboration de la population.


 

Ces présumés malfrats, de nationalité étrangère, détenaient de faux billets en dollars et en euro qu’ils monnayaient par des manières frauduleuses dans des grands centres de commerce.


Ces derniers localisaient un centre commercial, s’y introduisaient, feignaient de faire de gros achats avant de signaler qu’ils ne disposent que de dollars pour le règlement. Lorsque le vendeur montrait un intérêt pour cette devise, ils trouvaient un prétexte quelconque pour annuler l’achat.


 Ils saisissaient ensuite cette occasion pour solliciter au vendeur un échange des dollars en monnaie locale pour leurs besoins à Ouagadougou, tout en lui proposant un surplus. La bande a ainsi perçu beaucoup d’argent estimé à 7.800.000 FCFA, dont 3.000.000 FCFA ont été transférés dans un pays voisin.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement