Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina : Les partis de l'opposition et de la majorité rejettent l'idée d'un report des législatives
 

Burkina : Les partis de l'opposition et de la majorité rejettent l'idée d'un report des législatives

 
 
 
 1969 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 juillet 2020 - 14:03



L’opposition et la majorité ont appelé au maintien du couplage des élections législatives et présidentielle prévues le 22 novembre, rejetant la proposition de report des législatives formulées par l’assemblée nationale. 


L’idée du report en 2021 des législatives a été soumise par le parlement burkinabé qui a remis un rapport au Président Roch Kaboré, après une tournée dans les localités victimes des attaques terroristes et où la tenue effective des scrutins n’est pas certaine en raison de l’insécurité. 


Après avoir reçu le rapport, le chef de l’état a convoqué les partis de la majorité et l’opposition à qui il transmis une copie dudit rapport en vue de recueillir leurs avis. 


 

C’est ainsi que les deux composantes se sont retrouvées autour du ministre de l’administration territoriale et la décentralisation pour examiner la question du découplage et du report des législatives


« L’assemblée nationale est une instance qui a toute la liberté de formuler des recommandations sur des questions de la vie de la nation lui paraissant opportun » a précisé le chef de file de l’opposition Zephirin Diabré avant de rejeter l’idée d’un report des législatives


« A l’étape actuelle de nos préparatifs et de nos engagements que nous convenus ensemble, il est bon qu’on s’en tienne au timing qui a été adopté et qui est connu et qui sur la base de ce timing le corps électoral a été convoqué. Nous les partis d’opposition et de la majorité nous travaillons sur la base de ce timing », a déclaré le coprésident du dialogue politique national, Simon Compaoré, et président du mouvement du peuple pour le progrès (MPP). 


 

« En ayant cela à l’esprit et en ayant examiné ensemble le document qui nous été remis nous sommes arrivés à la conclusion commune des deux composantes du dialogue politique qu’il était plus urgent et facile et approprié de nous en tenir aux conclusions du dialogue politique sur la même question à savoir le maintien a une date unique, donc le couplage des élections législatives et présidentielle », a indiqué pour sa part Zephirin Diabré. 


En rappel, l’idée d’un report des législatives tout en maintenant la présidentielle a suscité une protestation au sein de la population qui a majoritairement rejeté cette idée. 


Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Malgré tout, Didier Drogba va-t-il finir par être imposé par le système à la Présidence de la FIF ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam pourrait-il être le nouveau poulain de Ouattara pour 20...
 
2629
Oui
54%  
 
2127
Non
44%  
 
129
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement