Côte d'Ivoire Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Cacophonie au sein de l'amicale des arbitres, la FIF met en garde les dissidents
 

Côte d'Ivoire : Cacophonie au sein de l'amicale des arbitres, la FIF met en garde les dissidents

 
 
 
 13696 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 juillet 2020 - 09:10

Les arbitres dissidents et Drogba mardi à Abidjan 



Des arbitres membres de l’ l'Amicale des Arbitres de Football de Côte d'Ivoire (AMAFCI), ont décidé de démettre leur président Coulibaly Souleymane et de donner mandat à l'Arbitre Fédéral, M. Danon Roland pour gérer un comité de pilotage devant conduire à une Assemblée Générale Extraordinaire pour l'élection d'un nouveau Président de l'AMAFCI, et par la même occasion parrainer la candidature de Didier Drogba, en quête de parrainage à la présidence de la FIF.


L’instance fédérale fait des précisions suivantes dans un communiqué de presse dont KOACI s'est procuré une copie.


La Fédération Ivoirienne de Football rappelle à toutes fins utiles ce qui suit : Que le 12 mai 2018, l’ensemble des Arbitres réunis en Assemblée Générale a porté leur choix sur Monsieur COULIBALY SOULEYMANE pour un mandat de quatre (04) ans, soit jusqu’en mai 2022, conformément à l’article 13-3 des Statuts de l’AMAFCI ; Qu’à cette Assemblée Générale Elective du 12 mai 2018, Monsieur DANON Roland a participé et émargé au numéro 180 de la feuille de présence validée par Maître KOUAME Jean, Commissaire de Justice ; Qu’au regard de tout ce qui précède et en conformité avec les textes fédéraux en vigueur, la Fédération Ivoirienne de Football ne reconnait qu’un seul Groupement d’intérêt par corporation, et singulièrement pour l’AMAFCI, dirigé par monsieur COULIBALY SOULEYMANE, dont l’élection a été validée par la FIF.


 

La FIF rappelle que depuis l’Assemblée Générale du 04juillet 2020 qui a mis en place la Commission Electorale, laquelle Commission a engagé le processus électoral depuis le 07 juillet 2020, toute Assemblée générale Ordinaire, Extraordinaire ou Elective des Groupements d’intérêt et/ou des Clubs ne peut se faire qu’après, le 05 septembre 2020, date de l’élection du nouveau Président et de son Comité Exécutif.


Tout contrevenant aux directives ainsi prises, s’expose à la rigueur des sanctions disciplinaires en application des textes fédéraux, prévient Zito Blake Claude , du comité exécutif de la FIF.


La Fédération ivoirienne de Football rappelle par ailleurs que seuls les représentants des bureaux des membres actifs dont l’élection (du bureau) a été validée par elle et ayant pris part à l’assemblée générale du 04 juillet 2020, seront admis à prendre part au vote lors de l’Assemblée Générale Elective du 05 septembre prochain.


Elle rassure le public sportif que les élections du Président et de son Comité Exécutif sont régies par ses statuts et son code électoral auxquels il ne peut y être dérogé en l’état actuel.


Enfin la FIF appelle au calme et à la sérénité de l’ensemble des acteurs du Football afin que les 81 électeurs choisissent librement le futur Président.


 


 Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Cacophonie au sein de l'amicale des arbitres, la FIF met en garde les dissidents
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Zezeto
Drogba faut je reconnaître, tu as tapé poteau. Fais ale de honorable et change de stratégie pour la prochaine fois. Faut ce qu'il faut quand il faut.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
Drogba, notre héros, stp, laisse les «papagnons». Une chose à retenir : tu sais désormais qui sont tes sorciers. Remets-toi au travail, va sur le terrain. Continue d'oeuvrer pour la CI tant en interne qu'en externe. Dans 5 ans, tu reviendras avec force.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Pourfendeur
Ce Souleymane Coulibaly est un Président intérimaire dont la période d'intérim est arrivée à expiration, mais refuse d'organiser une AG élective. Et au nom de quoi la FIF peut s'immiscer dans une querelle interne, et décréter que seuls ceux triés sur le volet par le sieur Souleymane pour la réunion de Yamoussoukro, auront le droit de vote en septembre ? La FIF, dirigée de fait par Sory Diabaté depuis l'annonce de départ de Sidy Diallo, peut-elle s'arroger le droit d'être à la fois Juge et Partie ? Mais on est où, là ? Battez Drogba à la régulière, et on vous soutiendra. Dans le cas contraire, vous n'avez aucune idée de ce que peut déclencher la bronca de supporter floués. Or par essence, le public des supporters est réputé versatile et excessif. Tenter-regretter !
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement