Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Le Faso autrement investi son président candidat à la présidentielle
 

Burkina Faso : Le Faso autrement investi son président candidat à la présidentielle

 
 
 
 3185 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 16 août 2020 - 10:31

Ablassé Ouédraogo



Le Faso autrement, un parti politiques et l’opposition burkinabé. a investi son président Ablassé Ouedraogo comme candidat à la présidentielle du 22 novembre, lors d’un congrès tenu ce week-end à Ouagadougou autour du thème « Ensemble les Burkinabè bâtissent le Burkina Faso (les 3B) ».


Désigné a l’unanimité des crongressistes venus des 13 régions du Pays, Ablassé Ouédraogo a reçu mandat pour conduire le parti vers la victoire au soir du 22 novembre afin de tracer les sillons du vrai changement et la réconciliation nationale. 


Après avoir accepté ce fardeau, le président Ouédraogo a appelé ses militants et sympathisants à demeurer unis autour du parti pour une victoire aux élections couplées, insistant sur sa vision d’un pays où ensemble « les burkinabé bâtissent le Burkina Faso ». 


Il a par ailleurs fustigé le régime du président Roch Kaboré et son parti le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) pour leur échec tout azimut. 


« Le régime du MPP a échoué à restaurer la paix, la sécurité, la stabilité, à réconcilier les Burkinabè entre eux et le Burkina Faso avec lui-même et à restaurer l’unité nationale, la cohésion et le vivre ensemble », a-t-il déclaré. 


 

« Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a échoué. Il n’a pas pu instaurer la paix, la sécurité, la stabilité et la réconciliation entre les Burkinabè. Le parti au pouvoir n’a pas su réduire la misère et promouvoir l’épanouissement et l’émancipation économique et sociale », a insisté Ablassé Ouédraogo.


« L’élection du président du Faso de 22 novembre, nous donne l’occasion de mettre fin à cette situation tragique et de donner l’espoir d’un véritable changement à tous les Burkinabè », a-t-il alors estimé.


M. Ouédraogo lance un appel à la réconciliation nationale, gage d’unité. 


 

« La seule démarche possible et incontournable c’est d’aller à la réconciliation nationale. Et pour aller à la réconciliation nationale, les fils et filles de ce pays soient réunis dans un cadre de dialogue ouvert et inclusif. Un dialogue qui amènera autour d’une table les Burkinabè qui sont à l’intérieur comme qui sont à l’extérieur. Et j’ai cité l’ancien président Blaise Compaoré, l’ancien Premier ministre Isaac Zida et tous les Burkinabè en exil politique en dehors des frontières de notre pays. Nous n’avons pas deux Burkina Faso sur cette terre. Rassemblons-nous », a-t-il lancé.


A ce jour, une dizaine de candidats se sont déclarés candidats à la présidentielle de novembre prochain et devront également affronter le président en exercice Roch Kaboré, également investi par le MPP. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Indépendance, invités, Gbagbo et Bédié se sont-ils arrangés pour faire fond bond à Ouattara?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Grace présidentielle accordée, deal avec Ouattara, Gbagbo a-t-il eu c...
 
2122
Oui
48%  
 
2151
Non
49%  
 
126
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Le Faso autrement investi son président candidat à la présidentielle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter