Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Ghana :  Nouvelle pomme de discorde entre les deux pays
 

Nigeria-Ghana : Nouvelle pomme de discorde entre les deux pays

 
 
 
 3768 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 18 août 2020 - 20:13


Mme Iva Denoo la chargée d'affaires du Ghana chez Geoffrey Onyeama (ph)


Les relations commerciales internationales entre le Nigéria et le Ghana, deux pays anglophones de l’Afrique de l’ouest, connaissent un froid avec des difficultés pour des commerçants nigérians au Ghana.


Face à cette situation, Geoffrey Onyeama, le ministre nigérian des Affaires étrangères a annoncé que son pays va prendre des « mesures urgentes » suite à la fermeture forcée de magasins appartenant à des commerçants nigérians au Ghana.


Par la suite, Onyeama a twitté avoir convoqué la chargée d'affaires du Ghana au Nigeria, Mme Iva Denoo pour protester contre la récente fermeture forcée des magasins des commerçants nigérians au Ghana mais aussi pour exiger une solution urgente.


 

La réaction du ministre Onyeama est intervenue hier lundi après des publications de vidéos sur les réseaux sociaux lesquelles montrent des magasins de commerçants nigérians au Ghana qui ont été fermés. Les mesures à prendre par le Nigeria ne sont pas pour l’heure détaillées mais elles peuvent s’apparenter à des mesures de réplique.


Dans cet ordre d’idée, le Nigeria pourrait assigner le Ghana devant la Cour de justice de la CEDEAO s'il est reconnu coupable d'avoir enfreint le protocole de libre circulation des peuples de la sous-région.


Cette affaire a remis en cause du coté de certains nigérians la raison d’être de l’imposition de conditions par le Ghana, compte tenu des accords sur la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace de la CEDEAO. Elle survient quelques mois à peine après une dispute diplomatique au cours de laquelle un bâtiment de l'ambassade du Nigéria au Ghana ait été démoli.


Soulignons que d’après Prince Boateng, le responsable des relations publiques du ministère ghanéen du Commerce et de l’Industrie, la règlementation du commerce en détail au Ghana n’est pas une mesure dirigée contre les non-ghanéens.


En fin juillet dernier, une tension avait vu le jour au marché des pièces détachées d'Abossey Okaia Accra et des commerçants ghanéens ont fermé les magasins de leurs homologues nigérians. Les commerçants ghanéens ont justifié leurs actes par le fait que les lois du Ghana ne permettent pas aux étrangers de faire du commerce en détail. , raison de leurs actions.


 

Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria-Ghana : Nouvelle pomme de discorde entre les deux pays
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Evitons les tic pour tac... Cela ne mènent nulle part et envénime tout. J'encourage le Nigéria à porter plainte devant la cour de justice de la CEDEAO pour le traitement de ses ressortissants et leurs intérêts... Voilà comment les civilisés règlent les différends...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement