Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Des femmes des plateformes et formations politiques de l'opposition annoncent une marche vendredi
 

Côte d'Ivoire : Des femmes des plateformes et formations politiques de l'opposition annoncent une marche vendredi

 
 
 
 6674 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 août 2020 - 06:45

Marie Odette Lorougnon (Ph KOACI)


Face à la volonté du chef de l'Etat Alassane Ouattara de rempiler pour un autre mandat, les formations et plateformes politiques de l'opposition sont loin de baisser les bras.


En tout cas, elles ont décidé de continuer de manifester tant que le chef de l'Etat Alassane Ouattara qui a annoncé qu'il briguera un troisième mandat ne revient pas sur sa parole.


Dans un communiqué dont copie est parvenue à KOACI, des femmes des plateformes Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), la coalition démocratique pour la Réconciliation et la Paix (CDRP) et des formations politiques URD et LIDER ont décidé d'organiser une marche le vendredi 21 août 2020.


 

Le communiqué

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Ces femmes de l'opposition annoncent que leur marche de protestation contre le troisième mandat d'Alassane Ouattara se déroulera à Cocody sur la boulevard Latrille et aura pour lieu de rassemblement l'hôtel communal de Cocody pour se terminer au carrefour Duncan devant le siège de la commission électorale indépendante (CEI).


Dans ce communiqué signé de Marie-Odette Lorougnon, ces femmes invitent, conformément à l'article 20 de la constitution le ministre de la sécurité et de la protection civile de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la tenue sans heurts, de cette manifestation.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Des femmes des plateformes et formations politiques de l'opposition annoncent une marche vendredi
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Batuta
Bravo!!! Et nous serons sur le terrain pour encadrer nos soeurs et nos mères au cas où les microbes de la dictature communément appelés nettoyeurs s'aventuraient à répéter leurs sordides besognes! Et la presse internationale et nationale seont aussi là pour documenter les excès de la dictature.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LeMagotOuRien
Rires !.. Ah, minan c'est aux femmes que le pdci-bédiéïste, eds-fpi-gor et autres plaisantins s'en remettent !?.. Wèye le régime tient vraiment tout sous contrôle! ..pff ! .. La constitution de notre pays reconnait le droit de manifester, mais y'a une loi qui découle de cette même constitution qui encadre les manifestations!..si vous n'obtenez pas l'autorisation des autorités et que vous tentez de manifester vous serez gazées et les initiatrices arrêtées !..
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Et ce ne sera pas votre mise en scène d'Abobo! Bandécon!
 
 il y a 3 mois
Energence2020
Tout a été fait dans la transparence pour qu'on ne vienne pas dire qu'on vous avait pas soumis une demande de manifestation. De toutes les façons on sait que vous n'y répondrez pas avant le vendredi soir. Donc on va quand même manifester. La RCI n'est pas le royaume du Moro Naba Dramane qui a le droit de lui désigner un successeur. C'est quoi ce délire ?!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain au plus vite ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pas retrouvé, selon vous Mabri Toikeuse jouit-il d'aide du système ?
 
2140
Oui
49%  
 
2113
Non
48%  
 
142
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement