Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Avant de se prononcer sur les dossiers de candidature, trois nouveaux membres du Conseil Constitutionnel  prêtent serment
 

Côte d'Ivoire : Avant de se prononcer sur les dossiers de candidature, trois nouveaux membres du Conseil Constitutionnel prêtent serment

 
 
 
 22525 Vues
 
  8 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 01 septembre 2020 - 12:50

Mamadou Koné et l'équipe du Conseil constitutionnel à Abidjan


Avant de se prononcer le 16 septembre prochain sur les quarante-cinq (45) dossiers de candidatures à la présidentielle d'Octobre prochaine déposés jusqu'à hier soir dernier délais à la Commission Électorale Indépendante (CEI), trois (3) nouveaux membres du Conseil Constitutionnel ont prêté serment ce mardi 1er Septembre 2020 à Abidjan.


Il s’agit de Madame, Assata Koné épouse Silué, Enseignant-Chercheur ; Madame Rosalie Kouamé Kindoh épouse Zalo, Magistrat Hors-Hiérarchie et Monsieur Mamadou Samassi, avocat.


Ils avaient été nommés le 18 juin dernier, par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara.


 

Pour rappel, le Conseil Constitutionnel est une institution, qui veille à la régularité des principales élections et référendums.


Il se prononce sur la conformité à la Constitution des lois et de certains règlements avant leurs entrées en vigueur et intervient également dans certaines circonstances de la vie parlementaire et publique, faut-il le rappeler.


En ce sens, alors que déjà des sons de soucis liés aux parrainages nous arrivent au sujet d'un grand nombre de dossiers déposés, son rôle sera déterminant dans la validation des 45 dossiers de candidature à la présidentielle du 31 octobre prochain reçus par la CEI, à la date du 31 août 2020.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  8 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Avant de se prononcer sur les dossiers de candidature, trois nouveaux membres du Conseil Constitutionnel prêtent serment
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Mesmin Konin
Maitre Mamadou Samassi ancienement avocat de l etat de Cote d Ivoire (sous Ouattara) sera t il impartial dans la lecture du droit? Il y a fort a douter , maisesperons qu il fasse ce qui est juste.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu te trompes toi..... Ouattara ne l'a pas mis sur ce tabouret à la place de l'éminent et "incorruptible " Francis Vangah Wodié pour rien.. Lui meme il sait qu'il ne sortira pas vivant s'il rejette le dossier du PR DRAMANE Ouattara.
 
 il y a 4 mois
Gougnon
Prenez mon gbôh chacun !!!.
 
 il y a 4 mois
Joperfal
Le monsi choisira lui lui-même ses adversaires pour remettre leur nom au CC . Les juges du CC auront pour rôle de fabriquer des motifs pour annulation ou validation. Démocratie made in RDR
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
La dictée déjà préparée, ayant pour titre : " Ouattara d'abord ..." sera bientôt servie.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
intéressantes nominations...
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Wence
Mais ceux-la sont des magistrats de haut niveau, ils ont une conscience professionelle plus affirmee et je suis persuade qu'ils diront le droit comme il se doit.
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Tu vis sur quelle planète ???. "Tout est bouclé et cadenassé comme au temps de Gué et Gbagbo "........Souviens-toi de Tia Koné. Il était un magistrat de haut NIVEAU........ et pourtant il avait rejeté le dossier de Dramane Ouattara Allassane pour "ORIGINE DOUTEUSE" et il avait aussi rejeté tous les dossiers de tous les candidats pro-PDCI et pro-RDR en 2000... .. C'est le même spectacle théâtrale de 2000 qui pourrait ENCORE être joué d'ici peu.
 
 il y a 4 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement