Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : À Bangolo, la CEI locale saccagée par des individus non identifiés
 

Côte d'Ivoire : À Bangolo, la CEI locale saccagée par des individus non identifiés

 
 
 
 9511 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 14 septembre 2020 - 14:59

Siège de la CEI locale à Bangolo après le saccage (Ph KOACI)


Les manifestations contre le troisième mandat du chef de l'État Alassane Ouattara ont été violentes par endroit dans le pays ce lundi 14 septembre 2020.


À Yopougon, Songon, M'Batto et Bangolo, les manifestations étaient très actives.


À Bangolo, là où une mission, hélas restée sans suite, du député Evariste Méambly avait tout calmé il y a un mois de celà après de violents heurts, des véhicules de transport de bauxite ont été incendiés, comme plus tôt rapporté (voir article associé, ndlr).


 

KOACI apprend de témoins sur place que le siège de la Commission Electorale Indépendante (CEI) locale, a été saccagé par des individus non encore identifiés de cette localité du Grand Ouest ivoirien, aussi explosive qu'étrangement abandonnée par les autorités.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Alors que nous révélions il y a peu, la présence sur place d'un groupe de casseur identifié et proche d'élus RHDP de la localité, dont le chef reconnu est lui même président d'une CEI locale, ces derniers ont saccagé et emporté du matériel. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Pour rappel, si, pour le cas de Bangolo, le Guemon demeure la seule région qui ne compte aucun Ministre ou DG, principale revendication sur place, l'opposition ivoirienne avait elle annoncé la reprise des manifestations de rues après l'investiture de Bédié, tenue samedi dernier à Yamoussoukro.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire : Après un mois d'accalmie, reprise des contestations à Bangolo
Camion transportant du bauxite incendié ce lundi matin à BangoloUne mission menée au nom du Premier Ministre avait tout calmé durant un mois...
Côte d'Ivoire | Politique      il y a 2 mois
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : À Bangolo, la CEI locale saccagée par des individus non identifiés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
tomas
une chose est certaine les communes à majorité frontiste (GOR) ou pdci il risque de ne pas avoir d'élection dans ces zones. malheureusement c'est l'opposition qui ne mesure pas l'ampleur de ces dégâts qui en souffrira au moment opportun
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Ils n'ont qu'à, par exemple, nommer Méambly au port de San Pedro et il va s'occuper des jeunes en leur trouvant du travail au port. Qu'est ce qu'attend Ouattara? Que le Pays brule? Ils t'ont dit qu'ils veulent postes pour se calmer, donne leur et puis on avance.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
Le travail de Serey Doh, gars de Mabri et son complice Thierry Tahi, gars de Bedié. Moi je comprends pas comment le PM n'a pas bougé depuis la mission de Meambly. Je m'interroge. Pourtant le type avait tout calmé.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Vu que le pouvoir semble s'en foutre du Guemon et bien, c'est ce même Guemon et tous les wê qui remplissent Abidjan qui vont vous surprendre un matin. Vous aurez été prévenus, ils ne jouent pas ceux là. Agissez vite et bien pendant qu'il est en encore temps. Sinon faire des meetings devant vos militants, ça ne donne et ne sert à rien dans votre position actuelle.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Lom
Pas d'élection. Le ton est donné. Les vrais ivoiriens ne prennent pasles armes. Ils luttent à mains nues. Tout ce qui est cei sera detruit sans compter la désobéissance civile jusqu'au départ du monsi draminou.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement