Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Pour le candidat recalé Gnamien Konan, l'appel à la désobéissance civile lancé par l'opposition n'est pas un crime
 

Côte d'Ivoire : Pour le candidat recalé Gnamien Konan, l'appel à la désobéissance civile lancé par l'opposition n'est pas un crime

 
 
 
 20390 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 27 septembre 2020 - 20:24

Gnamien Konan et Martial Ahipeaud à Cocody (Ph KOACI)


Une délégation de la plateforme Alliance des Générations Ivoiriennes républicaines pour la démocratie et la paix (AGIR ) conduite par le docteur Martial Ahipeaud qui en est le premier responsable a été reçue par Gnamien Konan président de la Nouvelle Côte d’Ivoire (NCI) à son siège à Abidjan Cocody ce dimanche 27 septembre 2020, comme constaté sur place par KOACI.


À cette rencontre dont l’objectif était pour les deux présidents de partis politiques de peaufiner et orienter ensemble leurs actions dans le cadre de la lutte à venir, l’ex-ministre de l’enseignement Supérieur de Ouattara, Gnamien Konan s’est dit disposé à travailler ensemble avec tous ceux qui s’inscrivent dans la droite ligne pour l’avènement de la démocratie en Côte d’Ivoire. Et donc disposé à travailler la plateforme de Martial Ahipeaud pour mener des actions communes. 

  

L’ancien ministre ivoirien a profité de cette tribune pour répondre au l’État Alassane Ouattara qui depuis Bouaflé où il a effectué une visite d'État, a affirmé à l'endroit de ses adversaires politiques de vouloir semer le désordre suite à l’appel à la désobéissance civile.  


Gnamien Konan après avoir longuement élucidé le terme "désobéissance civile" lancé par Henri Konan Bédié et toute l’opposition le dimanche 20 septembre dernier au siège du PDCI-RDA lors d’une rencontre des présidents des partis d’opposition, rencontre à laquelle Gnamien Konan avait pris part. 


Il a indiqué que ce n’était pas commettre crime en exécutant l’appel à la désobéissance civile.  


«La désobéissance civile c’est comme une grève chacun reste chez lui à la maison, les fonctionnaires ne vont plus au travail, on désobéit aux institutions de la République», a expliqué Gnamien Konan


 

Toutefois il fait savoir que «la désobéissance civile ce n’est pas détruire les réalisations d’Alassane Ouattara. », a-t-il précisé.  


Gnamien Konan a tenu à rappeler que le Chef de l’État Alassane Ouattara lui-même au plus fort de la crise post-électorale de 2010-2011 alors qu’il était confiné au Golf Hôtel avec plusieurs de ses partisans, avait lui aussi appelé à la désobéissance civile.


 «Ouattara avait trouvé que Gbagbo n’était pas légal il fallait lui désobéir. », dira Gnamien Konan.


Il a longuement critiqué le Gouvernement ivoirien, l’accusant d’avoir une mainmise sur toutes les institutions en charge de l’organisation et de la proclamation des résultats du scrutin présidentiel à venir, notamment la commission électorale indépendante (CEI) et le Conseil Constitutionnel


 

Il a fait savoir que le régime Ouattara est surreprésenté dans ces institutions ce qui a eu pour conséquence l’invalidation arbitraire de plusieurs candidatures.  


Martial Ahipeaud pour sa part donnant le sens de cette rencontre il a indiqué «qu’en Côte d’Ivoire nous sommes dans une société de connivence et c’est cette société qu’il faut combattre et le ministre Gnamien Konan fait partie de ceux qui combattent le système, nous sommes en train de jeter les bases  d’une collaboration. Nous sommes dans le commencement d’un long processus. Nous voulons que dans le cadre du combat contre le 3è mandat nous soyons structurer … », c’est par ces propos que Martial Ahipeaud a justifié sa visite chez Gnamien Konan.


Jean Chresus



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Pour le candidat recalé Gnamien Konan, l'appel à la désobéissance civile lancé par l'opposition n'est pas un crime
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Que le toqué ngoran nous disent alors ou est le trait d'union entre la situation du golf et celle d'aujourd'hui ? Par ailleurs, que le même toqué nous dise au nom de quels principes un âne comme lui justifie la candidature du vieux Bédié menteur de 86 ans et pas celle de Ouattara avec la même Constitution que ces deux ont concocté en 2016 ? On ne peut cautionné la candidature de Bédié et refuser celle de Ouattara. Ou bien les deux sont un problème pour notre pays ou alors on ferme les yeux et on avance avec les deux autant qu'on le peut... On observe...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Souviens toi. Ton PR DRAMANE ,quand il était dans l'opposition, avait lui aussi lancé l'appel à la désobéissance civile qui n'avait pas été suivi même par un chat....... il a fallu "le DIEU" Soro Guillaume pour le sauver et le mettre sur le trône.
 
 il y a 1 an
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement