Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, résurgence en pompe de l'incivisme, Tuo Fozié sollicité !
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, résurgence en pompe de l'incivisme, Tuo Fozié sollicité !

 
 
 
 5439 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 29 septembre 2020 - 12:20

Des conducteurs de motos au rond-point de la place de la paix de Bouaké (ph KOACI) 



Ayant pris l'initiative de mettre un terme à l'incivisme ahurissant constaté dans la capitale du Gbêkê, quelques mois après sa prise de fonction, Tuo Fozié, préfet de Région et du département de Bouaké, avait de main de maître, contribué largement à la mise en place de certains règlements longtemps balayés du revers de la main par une frange de la population.


Pour ce faire, après de longs jours de sensibilisations, les usagers de la route, possédant des engins de deux ou trois roues, ont été largement outillés à respecter non seulement le code de la route, mais également être en possession des pièces en règles, afférents à leurs engins. L'on a pu, pendant une phase appelée répressive, constater sur plusieurs voies de Bouaké, d'impressionnants dispositifs des forces de sécurité, procédant au contrôle des mots, tricycles et autres, avec à leurs têtes le préfet Tuo Fozié en personne, qui ne s'est pas gêné en poursuivant et rattrapant un chauffeur d'un véhicule de transport en commun appelé Massa, pour avoir violé un feu rouge.


Pendant cette période où les contrôles étaient intenses, la circulation était plus fluide car les propriétaires d'engins sans documents en règles, préféraient au risque de voir saisir leur moyen de transport, emprunter des taxis communaux ou encore pratiquer la marche pour rallier leur destination.


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


Avec l'avènement de la pandémie à Coronavirus engendrant toutes sortes de restrictions, cette mesure pour vaincre l'incivisme, a connu un relâchement, ce qui n'a nullement déplu aux propriétaires d'engins, fervents fanatiques du non contrôle. Sans casque de protection sur la tête, encore moins en possession des papiers, des usagers de la route, s'adonnent à cœur joie à des parades et circulation dans les rues au grand dam des habitants apeurés. Des cadres, dont des autorités locales rencontrés, estiment qu'il serait impérieux pour le préfet de région Tuo Fozié, de réactiver la lutte contre l'incivisme routiers à Bouaké.


« Seul notre préfet à réussi à commencer à freiner ces comportements ici à Bouaké. De tout mon souhait, j'aimerais bien qu'il reprenne son action de lutte contre ce fléau appelé l'incivisme surtout dans le milieu du transport. Les forces de l'ordre doivent contrôler sans réserve toutes ces motos qu'on voit partout et roulent très mal car actuellement, la Covid-19 est plus ou moins maîtrisée. Bouaké a besoin d'hommes à l'image de Tuo Fozié pour son redressement...» a confié à KOACI, une autorité politique de la capitale du Gbêkê.


 

T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A 12 jours de la présidentielle, la Cedeao ne relève pas d'urgence particulière, nouveau revers pour l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, boycott actif de Bedié et Affi car pas assez de...
 
5121
Oui
65%  
 
2482
Non
32%  
 
224
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement