Djibouti Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Djibouti : Des migrants éthiopiens éjectés de force en pleine mer, 8 morts et 12 disparus
 

Djibouti : Des migrants éthiopiens éjectés de force en pleine mer, 8 morts et 12 disparus

 
 
 
 1770 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 05 octobre 2020 - 11:23

Migrants


 C’est une nouvelle horreur rapportée par l'Office international des migrations (OIM), sur les côtes djiboutiennes .


 Huit migrants d’origine éthiopienne sont morts e lorsqu’ils ont été éjectés de force par leurs passeurs au large des côtes de Djibouti.


Des témoins survivants, que l'OIM a secouru ont rapporté que trois passeurs ont violemment poussé des jeunes hommes et des jeunes femmes hors du bateau qui était alors en pleine mer.


 

Le bilan est de 8 morts et 12 disparus. 34 personnes se trouvaient à bord du bateau.


Ces migrants étaient des Ethiopiens qui tentaient de regagner la Corne de l'Afrique après avoir échoué dans leur tentative de rejoindre l'Arabie saoudite via le Yémen à cause des fermetures de frontières imposées par la pandémie de Covid-19.


Au moins 2.000 migrants sont arrivés ces dernières semaines du Yémen à Djibouti, la plupart tentant d'entrer en Ethiopie, en Somalie ou dans d'autres pays de la Corne de l'Afrique, selon l'OIM.


 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Djibouti : Des migrants éthiopiens éjectés de force en pleine mer, 8 morts et 12 disparus
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement