Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Scrutin présidentiel, les observations de la société civile réunie au sein de la POECI, « le vote s'est bien bien déroulé dans l'ensemble »
 

Côte d'Ivoire : Scrutin présidentiel, les observations de la société civile réunie au sein de la POECI, « le vote s'est bien bien déroulé dans l'ensemble »

 
 
 
 5357 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 novembre 2020 - 09:49

La Plateforme des Organisations de la Société Civile pour l’observation des Elections en Côte d’Ivoire (POECI), organisation non partisane et spécialisée sur les questions d’observation électorale et de promotion de la démocratie, a suivi et observé le processus électoral du 31 octobre 2020.


 Concernant l'élection présidentielle du 31 octobre 2020, ce sont 220 observatrices et observateurs qu’elle a déployé dans les 107 départements, les 13 communes d’Abidjan et le District autonome de Yamoussoukro observer le déroulement du scrutin présidentiel.


La POECI à travers l'observation et l'analyse de ses grilles d’observation et d’incidents livre ses conclusions préliminaires. .


Elle relève que, dans l’ensemble, le vote s’est bien déroulé malgré l’environnement tendu en proie à la violence dans certaines ville du territoire au regard des données recueillies par les observateurs et observatrices et traitées par ses agents.


La Plateforme révèle 41 incidents liés d’une part à la fermeture des bureaux de vote ainsi qu'au déroulement du processus.. Ainsi : 1cas de molestage de notre observateur avec endommagement du matériel d'observation (téléphone portable, grille d'observation) ; 4 Endommagements de matériel électoral de la CEI dans des BV des localités de Agboville(Grand Morie), Bocanda, Kouibly, Zoukougbeu ; 9 cas de fermetures du centre de vote dans les localité de Daoukro, Koun Fao, M Bahiakro, Oumé, Sakassou, Taabo, Yakasse Attobrou, Zoukougbeu, Bouafle ; 5 cas d'incidents d'interdiction aux observateurs d'observer dans des bureaux de vote à Anyama, Bongouanou1, Ferké, Guiglo, Katiola. ; 4 cas d'incidents relatifs au mauvais fonctionnement du matériel informatique dans des bureaux de observés à Abobo, Koumasi, Zuenoula, Bouaflé ; 3 incidents liés l'intimidation, harcèlement ou violences dans des bureaux de vote (Meagui, Sakre (Tai), Tiebissou ; 4 cas d'incidents révélant que le dépouillement ne s’est pas fait dans le bureau de vote ( Gagnoa, Buyo et Guiglo, ); 1 cas d'incident annonçant l'incendie de lieu de vote à Duekoue ; 2 cas d'absence des agents de bureau à Prikro et Zouan hounien ; 1cas d'incident de bourrage d'urnes dans un Bureau de vote ; 1 cas où l'observateur a été éconduit de la salle juste avant le dépouillement dans le bureaux de vote observé à Koro.


 

Au terme de son observation du scrutin Présidentiel du 31 octobre 2020, la POECI constate que l’élection s’est globalement déroulée dans un climat sous une forte tension avec des violences qui ont conduit à des pertes en vies humaines notamment à Oumé où deux personnes ont été tuées ainsi que la destruction de matériels dans certaines localités.


La POECI relève que des bureaux de vote n'ont pas ouvert et certaines personnes n'ont pu accéder aux bureaux ouverts car empêchés en raison des barricades ou par peur. 


 A cet titre la POECI recommande ce qui suit: Aux partis politiques : De privilégier le dialogue en vue de prévenir les violences en appelant leurs militants et sympathisants à la retenue; 


 

Au gouvernement : D'ouvrir le dialogue inclusif afin de débattre des questions d'intérêt national; De continuer de veiller à la sécurité et à la quiétude des populations quelles que soient leurs tendances politiques

A LA CEI : Enquêter sérieusement sur les cas d'allégations de bourrages d'urnes. Aux populations : De rester calme et d'éviter toute action pouvant conduire à la violence.


La POECI, organisation citoyenne, continuera de suivre l’environnement postélectoral du scrutin présidentiel et se préparera pour l’observation des prochaines élections législatives, indique Pour le Bureau du Conseil d'Administration de la POECI Imam Koné Ibrahima.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Scrutin présidentiel, les observations de la société civile réunie au sein de la POECI, « le vote s'est bien bien déroulé dans l'ensemble »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Nous l'avons déjà dit... On avance...Le processus a été très ouvert, transparent et juste. Tous les observateurs l'ont constaté à part quelques actes terroristes sponsorisés par les nouveaux sauvages et chefs microbes affi et bédié et assimilés. Les Ivoiriens ont voté pian même pour plé-bis-ci-ter leur président comme nous l'avons aussi dit. C'est plus que le.un coup KO, c'est en effet un plé-bis-ci-te en bonne et due forme. Les mentalités des Ivoiriens ont changé et ces nouveaux sauvages croyaient sûrement que nous étions encore en 1994 ou 2000 ou les années 70...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement