Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : création à Ouagadougou d'un centre d'accueil pour migrants
 

Burkina Faso : création à Ouagadougou d'un centre d'accueil pour migrants

 
 
 
 2280 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 04 décembre 2020 - 17:00

 Burkina Faso : Création à Ouagadougou d’un centre d’accueil et de réinsertion pour migrants


Un futur centre d’accueil et de réinsertion pour migrants vulnérables sera construit à Ouagadougou où la pose de la première pierre a eu lieu ce vendredi matin à Bassinko, dans la périphérie Nord de la capitale burkinabé. 


Construit avec l’appui financier et technique de l’Union européenne et de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), ce centre aura une capacité d’accueil de 80 personnes.


Ce centre d'accueil permettra de porter une assistance parfois vitale aux migrants vulnérables en transit dans le pays, et d’accueillir les burkinabés de retour à leur arrivée au Burkina Faso, en proposant la fourniture des services d’assistance de base et des actions de réinsertion sociale pour ces derniers.


La première phase de la construction se composera de salles d’hébergement d’une capacité initiale de 80 lits, d’une cuisine, d’une salle d’écoute, d’une infirmerie, d’un magasin, ainsi que d’un local pour le service de gardiennage.


Les opérations d’accueil et d’assistance se déroulaient jusqu’ici dans des centres temporaires pouvant accueillir une cinquantaine de personnes, mais une structure pérenne et gérée par le gouvernement permettra d’inscrire la protection des migrants vulnérables sur le long terme, selon les initiateurs. 


En parallèle des travaux, un programme d’accompagnement et de transfert de compétences sera également mis en place entre l’OIM et les partenaires gouvernementaux appelés à intervenir dans le futur centre.


Le ministère en charge des burkinabé de l’extérieur prévoit ensuite une deuxième phase d’aménagement qui sera constituée de centres de formations pour la réinsertion professionnelle des migrants de retour.


 

« Cette construction s’inscrit dans la lignée des priorités du gouvernement burkinabè, qui s’est fixé pour objectif dans sa Stratégie Nationale de Migration d’assurer la protection et la garantie effective des droits des migrants d’ici 2025 », a rappelé le Ministre de l’intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur, Paul Robert Tiendrebeogo. 


Ces activités seront mises en œuvre dans le cadre de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, première initiative du genre à l’échelle mondiale visant à sauver des vies, à protéger et à assister les migrants le long des principales routes migratoires en Afrique. 


Depuis le début du projet au Burkina Faso en Septembre 2017, l’OIM et ses partenaires ont assisté plus de 2800 Burkinabè de retour, et plus de 800 migrants vulnérables en transit.


Selon l’ambassadeur de l’Union européenne Wolfram Vetter, L’engagement de l'UE « vise à s’attaquer aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés dans les pays d’origine et de transit, notamment en renforçant l’état de droit, en créant des possibilités d'éducation et des perspectives économiques, en améliorant la gouvernance et en garantissant, de manière effective et durable, le retour, la réadmission et la réintégration des migrants en situation irrégulière qui ne peuvent prétendre à une protection».


Pour la Représentante Chef de Mission de l’OIM au Burkina Faso, Aissatou Guissé Kaspar, la construction de ce centre d’accueil est une contribution majeure à la protection des droits des migrants au Burkina Faso. 


Ce lieu d’hébergement sûr et durable pourra accueillir les migrants en transit et de retour, ils pourront y bénéficier de services de base, et avoir accès à l’information nécessaire pour leur permettre de faire des choix éclairés quant à leur projet migratoire ou à leur réintégration dans leur communauté d’origine».


 

En rappel, 54 migrants burkinabè bloqués en Algérie retournent volontairement chez eux via le Niger avec l’appui de l’OIM et l’UE






Boa, Ouagadougou 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : création à Ouagadougou d'un centre d'accueil pour migrants
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mise en place des Ministres-Gouverneurs prévus depuis 2011, utile pour le developpement de l'interieur du Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour K...
 
2276
Oui
54%  
 
1738
Non
41%  
 
215
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement