Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dialogue politique, l'opposition décide de différer sa signature et consulter d'abord Bédié et Gbagbo
 

Côte d'Ivoire : Dialogue politique, l'opposition décide de différer sa signature et consulter d'abord Bédié et Gbagbo

 
 
 
 5972 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 30 décembre 2020 - 07:23

Ouégnin, Niamkey à la maison du PDCI (Ph KOACI)


Ce mardi 29 décembre 2020, les plateformes et partis politiques de l’opposition ont été conviés à la Primature, sous la houlette du Premier ministre Hamed Bakayoko en vue de la signature d’un rapport final issu du dialogue politique annoncé le 14 décembre 2020 dernier par Ouattara, lors de sa cérémonie d’investiture. 


Ces plateformes et partis politiques de l'opposition ont donc tous pris part aux différents travaux du dialogue politique initié par le Gouvernement ivoirien.


Ces leaders des différentes plateformes et partis politiques de l'opposition après l'étape de la Primature où ils ont pris part à la 3ème phase du dialogue politique, ont convié à la maison du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) à Cocody, la presse aux environs de 18 heures, comme constaté sur place par KOACI.


A ce rendez-vous avec les journalistes, ils ont expliqué que bien qu'ayant participé aux travaux du dialogue politique, les plateformes et Partis politiques de l'opposition ont décidé de différer leurs signatures sur le rapport final.


 

Le Professeur Robert Niamkey Koffi, porte-parole de la Coalition pour la démocratie la réconciliation et la paix (CDRP), et secrétaire exécutif en chef par intérim du Pdci a fait savoir qu'ils ne pouvaient pas apposer leurs signatures sur la rapport final sans d'examen préalable approfondi.


 «Nous avons pris connaissance du rapport ce soir et nous avons décidé de différer la signature du rapport final auquel nous avons pris connaissance. Or, le rapport final doit faire l’objet d’une adoption. Or ce fut pas le cas. Nous avons pris connaissance du rapport ce soir. Donc, nous avons demandé qu’on nous diffère la signature de ce document. Nous ne pouvions pas immédiatement apposer notre signature sans un examen préalable approfondi.», a-t-il expliqué.


Le Professeur Niamkey a affirmé des équivoques devaient être levés sur des ambiguïtés du rapport final et également par la poursuite du dialogue, les anciens présidents Laurent Gbagbo, Henri Konan Bédié et du Président Alassane Ouattara


«Les ambiguïtés et les équivoques que nous présentons dans le texte doivent faire l’objet d’éclaircissement, par la poursuite du dialogue, entre nos leaders, les présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié et le Président Alassane Ouattara. C’est au terme de cet éclaircissement, que la plateforme de l’opposition va apposer sa signature au bas de ce document. Nous ne disons pas par là qu’il y a eu accord ou désaccord. Mais nous disons que, le dialogue politique lui-même, a bani l’usage de ces notions. Tout ce que nous recherchons, c’est un dialogue qui soit permanent et continu et qui aboutisse à des compromis profitables à tous. Voilà la raison du différé de notre signature qui n’est pas un refus de signature», a ajouté celui qui assure l'intérim du professeur Maurice Kakou Guikahué


 

A sa suite, le Professeur Georges-Armand Ouégnin, président de la plateforme Ensemble pour démocratie et la souveraineté (EDS) a précisé que c'est après une concertation avec les anciens présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié qu'ils vont se prononcer.


 «Juste pour dire, à la suite du Professeur Niamkey, que nous avons reçu la monture finale juste dans la salle et nous allons nous prononcer après concertation des présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. Nous n’avons pas paraphé le rapport dont nous différons notre signature, après avis de nos mandants, les présidents Laurent Gbagbo et Henri Konan», a martelé pour terminer, le Professeur Georges-Armand Ouégnin


Jean Chrésus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dialogue politique, l'opposition décide de différer sa signature et consulter d'abord Bédié et Gbagbo
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Maek
Honte à vous ! Il y'a dialogue parce que des gens qui croupissent en prison se sont battus. Leur liberation totale devrait-etre la base de tout dialogue !
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ça sent déjà le souffre... Nous le dîmes tantôt, y'a rien à espérer de cette opposition de clowns et microbes... Que voulez-vous que le chien mendiant de passeport koudou dise ? On observe...
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Il n' y a rien à espérer de ce pouvoir. Un dialogue est un échange avec des compromis de chaque coté. Voila que le moro naba annonce déjà fièrement la réussite du dialogue alors que le rapport final a été rédigé dans un laboratoire du rhdp et remis séance tenante pour signature à l'opposition. il n'y a qu'à la chute brutale de ce conglomérat d'ex rebelles que la cote d'ivoire retrouvera ses valeurs de dialogue et de paix.
 
 il y a 6 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Ouattara recevra Gbagbo au palais présidentiel, symbole fort pour la réconciliation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Manque de recul médical et maladie peu dangereuse finalement, prendri...
 
2385
Oui
41%  
 
3277
Non
57%  
 
128
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement