Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bingerville, le village d'Akouai-Agban sur le pied de Guerre, le Ministre Vagondo et le Gouverneur Mambé interpellés
 

Côte d'Ivoire : Bingerville, le village d'Akouai-Agban sur le pied de Guerre, le Ministre Vagondo et le Gouverneur Mambé interpellés

 
 
 
 6437 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 05 janvier 2021 - 15:02

Aké Juste Judicaël, porte-parole des Tchagba-Dogba ce mardi à Abidjan (Ph KOACI) 


Le village d’Akouai-Agban situé à 10 km de la Sous-Préfecture de Bingerville est sur le pied de guerre, comme l’a confié ce mardi, le porte-parole des Tchagba-Dogba, lors d’une rencontre avec la presse, à la Bibliothèque nationale au Plateau, comme constaté sur place par KOACI.


Selon Aké Juste Judicaël, un conflit interne oppose les Tchagba sur la désignation du nouveau chef de village depuis 2019, après la passation des charges avec la génération sortante, les Dougbo.


Deux clans se disputent la chefferie. Il s’agit du camp de celui désigné par le doyen Aké Pierre, Agbo Marius, et l’autre camp dirigé par Adjobi Guy Placide dont le choix aurait été fait en dehors des Us et Coutumes du village.


Le conférencier dénonce également l’attitude du Représentant de l’Etat, le Sous-Préfet, M. Anoh Bédia Oswald dans cette affaire. Il affirme que ce dernier n’agirait pas pour la « paix » dans le village.


 

« Nous avons appris que le sous-préfet veut organiser une consultation populaire le jeudi 7 janvier 2021. Nous ne sommes pas informés de cette démarche (...) Alors nous nous interrogeons sur ses intentions au moment où il y a des mésententes, des palabres entre les Tchagba pour une question de chefferie, il veut organiser une consultation populaire », a-t-il indiqué. 


Selon les informations relevées sur place, le mode de désignation d’un chef Ebrié d’Akouai-Agban, se définirait comme suit : « Le doyen de la Génération convoque toute la génération. Chaque catégorie fait des propositions de noms. C’est à l’issue d’un conclave avec les chefs de catégorie qu’un nom est retenu. Ensuite l’administration est avisée pour une consultation populaire afin de délivrer un arrêté au chef désigné... »


C’est à l’issue de cette procédure que, Agbo Marius aurait été désigné, sous la supervision d’un huissier de justice. Mais son choix est contesté par des membres de la même génération. Ils ont opté pour le nommé, Adjobi Guy Placide, d’où l’origine de la crise qui secoue le village.


« Le village est sur le pied de guerre. Nous interpellons le ministre de l’Intérieur, le General Vagondo Diomandé, le Gouverneur du District d’Abidjan, Beugré Mambé, le préfet intérimaire d’Abidjan. Nous leur demandons de nous aider à régler nos problèmes. Nous voulons la paix. Nous ne sommes pas venus au pouvoir pour faire une chasse aux sorcières. Ce n’est pas une question de légitimer quelqu’un, mais de respecter nos Us et Coutumes. Nous demandons au sous-préfet de ne pas pousser Akouai-Agban à la guerre, mais à la paix pour son développement », a-t-il relevé.


Enfin, Aké Juste Judicaël, porte-parole du doyen, tend la main à l’autre camp de la génération Tchagba, afin de trouver une solution au problème de la chefferie qui les divise, pour éviter des affrontements dans le village comme par le passé.


 

Si rien n’est fait pour concilier les postions entre les différentes parties, nul doute que, la consultation populaire annoncée pour jeudi prochain promettra des étincelles à Akouai-Agban, dans cette bourgade de Bingerville.


Pour rappel, l'on distingue en pays Ebrié quatre générations désignées sous les appellations suivantes : Blessoué, Gnando, Dougbo et Tchagba. Chaque génération prend le pouvoir pour une durée de quinze ans (15) avant de passer le flambeau à une autre.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bingerville, le village d'Akouai-Agban sur le pied de Guerre, le Ministre Vagondo et le Gouverneur Mambé interpellés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Les membres de la génération ne sont-ils ceux qui désignent le chef en leur sein ? Si. Alors pourquoi donc Agbo Marius qui n'est pas le choix de de sa génération ? C'est toujours un casse-tête chinois dans les designations de chefs partout en CIV... On observe...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement