Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Terrorisme, la population et la mission médicale doivent être protégées, selon la Croix rouge
 

Burkina Faso : Terrorisme, la population et la mission médicale doivent être protégées, selon la Croix rouge

 
 
 
 1781 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 mars 2021 - 18:07



Le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) a exprimé son inquiétude face à la persistance des incidents de violence armée ciblant des personnes civiles, des malades, des agents de santé, des moyens de transport sanitaire et des structures médicales au Burkina Faso, appelant à leur protection. 


Ce mardi 02 mars 2021, une ambulance du Centre Médical avec Antenne Chirurgicale (CMA) de Djibo en cours d’évacuation médicale vers Ouagadougou, a heurté un engin explosif improvisé à Gaskindé dans la province du Soum, Région du Sahel. 


 

Les personnes à son bord ont été tuées dans l’explosion selon les autorités. La semaine dernière, dans la province du Yagha, deux femmes ont également perdu la vie à la suite d’un incident similaire.


« Ces incidents sont particulièrement affligeants », déplore Laurent Saugy, Chef de Délégation du CICR au Burkina Faso. Le CICR a rappelé à toutes les parties prenantes, l'interdiction d'employer des moyens et des méthodes de guerre qui frappent sans discrimination ou qui causent des maux superflus.


 «Toutes les parties au conflit doivent respecter et protéger les populations civiles, les blessés et les malades, ainsi que les personnels de santé, les structures médicales et les véhicules sanitaires. Ils doivent prendre toutes les mesures raisonnables pour assurer aux blessés et aux malades un accès sûr et rapide aux soins de santé conformément au droit international humanitaire », poursuit Laurent Saugy


La violence contre les civils, les patients, les personnels de santé, les structures médicales et les véhicules sanitaires est un réel problème humanitaire qui peut avoir des effets étendus et durables. Conscient de cet enjeu humanitaire important, le CICR a organisé en 2019 à Ouagadougou, une première table-ronde sur la protection des soins de santé en situations de conflit armé et autres situations de violence.


En rappel, le CICR, organisation humanitaire neutre, impartiale et indépendante présente au Burkina Faso depuis 2006, a pour mission de protéger la vie et la dignité des victimes de conflits armés ou d’autres situations de violence, et de leur porter assistance. 


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Burkina Faso : Terrorisme, la population et la mission médicale doivent être protégées, selon la Croix rouge
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Mariatou Koné hérite du ministère aux 1000 milliards, coup dur pour Kandia Camara ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour son premier Gouvernement, Patrick Achi a t-til eu les coudées fr...
 
1231
Oui
33%  
 
2363
Non
64%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement