Côte d'Ivoire Justice
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Immeubles effondrés à Cocody Riviera Bonoumin et Anono, des poursuites annoncées contre les maîtres d'ouvrage
 

Côte d'Ivoire : Immeubles effondrés à Cocody Riviera Bonoumin et Anono, des poursuites annoncées contre les maîtres d'ouvrage

 
 
 
 4761 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 4 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 22 mars 2021 - 17:01

visite de terrain sur les lieux des drames de l'effondrement d'immeubles ce lundi (Ph KOACI)


Le Ministre de la Construction du Logement et de l'Urbanisme M. Bruno Koné a effectué une visite lundi 22 mars 2021 matin sur le lieu du drame, comme sur place constaté par KOACI. 


Il était question pour le Ministre de tutelle de s'imprégner de la réalité, situer les responsabilités et de prendre les mesures ou sanctions qui s'imposent dans ce cas d'espèce. 


La visite a débuté à la Riviera Bonoumin pour s'achever à Anono, deux quartiers de la commune huppée de Cocody.


En ce qui concerne le cas de Bonoumin, l'immeuble était habité et ce sont les façades et les balcons qui se sont effondrés, endommageant un véhicule qui était stationné au bas de l'immeuble


Depuis le drame survenu le samedi dernier, les habitants ont tous quitté le bâtiment dans l'attente d'une éventuelle prise en charge financière ou psychologique de la part du propriétaire du bâtiment ou du gouvernement.


Des habitants de l'immeuble effondré à la Riviera Bonoumin ont décidé de porter plainte contre le maître d'ouvrage ou propriétaire du bâtiment en question. 


 

Sur le site de l'immeuble R+5 entièrement effondré le vendredi 12 mars 2021, les dégâts étaient plus importants faisant au  moins 10 morts et une douzaine de blessés. 


Le ministre s'est dit " révolté par ce drame " et entend prendre toutes les mesures idoines afin que le maître d'ouvrage dont la responsabilité est engagée soit poursuivi conformément aux lois et décrets en vigueur. 


"Je voudrais rassurer que tout sera mis en œuvre afin de rechercher les causes de ces accidents, situer clairement les responsabilités et le cas échéant poursuivre et les défaillances avérées seront sanctionnées selon nos lois et la réglementation en vigueur ", a averti le Ministre Bruno Koné en s'appuyant sur l'Article 57 décret No 2019 -594 du 03 juillet 2019 portant réglementation du permis de construire. 


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Ce décret dit clairement que pour toute construction réalisée le maître d'ouvrage a obligation de recourir à un Ingénieur conseil ou un bureau d'étude pour les immeubles allant au-delà de R+2. 


Ceux-ci ont la responsabilité de la stabilité du bâtiment, dans le cas contraire le maître d'ouvrage est le seul responsable en cas d'effondrement de l'immeuble


 

Le Ministre a décliné la responsabilité de son ministère dans ce cas d'espèce et pointe plutôt du doigt la responsabilité des maîtres d'ouvrages ou bien encore les propriétaires. Il a expliqué qu'il revient aux autorités administratives des lieux où le drame a eu lieu d'intervenir pour assister les victimes. 


Toutefois, il a décidé d'intervenir en portant plainte contre les propriétaires chez le procureur de la République. 


Enfin, Ministre Bruno Koné a révélé qu'en Côte d'Ivoire plus de 80% de bâtiments sont construits sans permis de construire et l'État reste impuissant face à cette situation.


"Le nombre de constructions réalisées en Côte d'Ivoire, les moyens que l'État peut se donner pour contrôler ces constructions ne permettent pas à l'État de Côte d'Ivoire à effectuer le contrôle de toutes ces constructions réalisées dans le pays, ce n'est pas possible", a prévenu le Ministre de la Construction et de l'Urbanisme à une conférence qu'il a animé ce lundi dans ses bureaux aux termes de la visite des immeubles sinistrés.


Jean Chresus


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Immeubles effondrés à Cocody Riviera Bonoumin et Anono, des poursuites annoncées contre les maîtres d'ouvrage
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
couly
bruno koné tente de se rattraper après sa bourde, il rame en politique ce type
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
JACOB@CHOCOTO
Je me demande bien quel moyens ce mec a utilisé pour avoir ses diplomes?L'état n'a pas les moyens ,qu'est ce que ça veut dire? Monsieur le ministres vous oubliés parfois que chaque années il n'y a pas moins de 2700 techniciens en génies civils qui sortent des ecoles. Et beuf qu'attendez vous pour embaucher ces derniers afin qu'ils surveillent chaques bâtiments en construction s'ils respectes les règles et vous rend compte. Ah j'oubliais que ceux que vous avez déjà sur le terrains sont noyés par la corruption et que vous refuser de refléchir afin de mettre un dispositif administratif éfficace de controler ces derniers.chrrrrrr qu'o l'état n'a pas les moyens. Si vous admettez votre incompétence alors demissionnez et laisser la places a ceux qui sont capable d'assurer notre sécurité. bodacrou comme ça la
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
@Marius
J'invite les victimes à s'organiser en association et à poursuivre non seulement les maîtres d'ouvrage ou propriétaires, mais aussi le ministère de la construction, du logement et de l'urbanisme. Si ce ministère incapable qui, en plus, n'est responsable de rien (décidément ces minabilissimes du rdr ne sont jamais responsables de quoi que ce soit dans ce pays) avent même que les responsabilités ne soient situées, poursuive les maîtres d'ouvrages ou propriétaires s'il le veut. N'importe quoi !
 
 il y a 4 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement