Nigeria Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Nigeria-Côte d'Ivoire : Abuja réclame la libération d'une nigériane incarcérée en Côte d'Ivoire
 

Nigeria-Côte d'Ivoire : Abuja réclame la libération d'une nigériane incarcérée en Côte d'Ivoire

 
 
 
 5366 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 23 mars 2021 - 19:29

Itunu Babalola (ph)


Le gouvernement fédéral du Nigeria s’active pour obtenir la libération d’une dame appelée Itunu Babalola, et qui est incarcéré en Côte d’Ivoire depuis deux ans après avoir été condamnée à une peine de 10 ans d’emprisonnement.


Une déclaration publiée par le gouvernement nigérian par l'intermédiaire de la Commission Nigériane de la Diaspora (NIDCOM) fait savoir que le gouvernement nigérian est convaincu que Babalola a été accusée à tort et de ce fait, il s'assure qu'elle obtiendra gain de cause.


Pour prouver l’innocence de la nigériane, la Commission a assuré qu’« à la suite d’enquêtes minutieuses menées par la Commission Nigériane de la Diaspora et la Mission du Nigéria à Abidjan, en Côte d’ivoire », ils sont convaincus que Itunu Babalola a été injustement accusée et incarcérée pour un crime qu’elle n’a pas commis.


 

Selon la directrice générale de NIDCOM, Mme Abike Dabiri-Erewa, le chargé d'affaires de la mission nigériane en Côte d'Ivoire, M. Mohammed Gana, a envoyé des responsables de la mission à Bondoukou, une ville à huit heures de route d'Abidjan lorsque le l'affaire a été portée à sa connaissance. Elle a assuré que « des plans sont en cours pour engager les services juridiques pour prouver l'innocence de Itunu Babalola à la Cour d'appel après que l'accusé ait passé deux ans sur une peine de 10 ans de prison pour une infraction qu'elle n’a pas commise.


Les rapports indiquent que le nouveau procureur affecté à l'affaire a donné l'assurance d'un examen et d'un nouveau procès équitables et impartiaux de l'affaire afin d'obtenir la libération de la nigériane.


Dame Itunu Babalola est une nigériane originaire de l’État d’Oyo qui s’est installée à Bondoukou, en Côte d’Ivoire. Elle a eu des ennuis lorsqu'elle a signalé le cambriolage de sa maison à la police. Elle a été reconnue coupable de traite d’êtres humains et condamnée à 20 ans de prison avant que sa peine ne soit réduite plus tard à 10 ans.

A en croire le NIDCOM, l'ancien procureur en collaboration avec la police a déformé l'affaire et a accusé Itunu Babalolo de traite d’êtres humains, d'où sa condamnation pour 20 ans, bien que la peine ait été réduite à 10 ans.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Nigeria-Côte d'Ivoire : Abuja réclame la libération d'une nigériane incarcérée en Côte d'Ivoire
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Pfff on comprend rien.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement