Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :  San-Pedro en prélude à l'organisation de la CAN de 2023, des commerçants installés de façon anarchiques sur les emprises de voies à bitumer priés de partir
 

Côte d'Ivoire : San-Pedro en prélude à l'organisation de la CAN de 2023, des commerçants installés de façon anarchiques sur les emprises de voies à bitumer priés de partir

 
 
 
 4420 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 09 avril 2021 - 22:58


Dans le cadre de l'amélioration des infrastructures routières de la Côte d'Ivoire, des travaux d'aménagement sont entrepris à San-Pedro en prélude à l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2023. Malheureusement, des commerçants installés de façon anarchiques sur les emprises seront déguerpis.


C'est le cas de ceux qui occupent la voie qui part du rond-point de la gare jusqu'au carrefour de l'Université. Le maire de la commune, le ministre Anoblé Felix a rappelé aux concernés aujourd'hui, leur déguerpissement dans les prochains jours, au cours d'une rencontre tenue au foyer du Rotary, puisque depuis un an, ils sont informés des travaux de bitumage de cette voie longue de 3 à 4 Kilomètres.


Le ministre député maire a également annoncé à ses administrés qui sont installés sur les emprises que les travaux à réaliser sont liés à l'aménagement de la côtière dont le chef de l'Etat vient de régler définitivement le problème.


«Une entreprise a été sélectionnée pour réaliser les travaux de la côtière San-Pedro-Abidjan. Évidemment, la voie dont nous parlons fait partir d'une section qui avait été prise en charge par le ministère de l'entretien routier pour être bitumée. Il tombe dans ce projet global, et l'entreprise sélectionnée va faire les travaux. Nous sommes venus expliquer à nos populations que les travaux vont être faits, il faut qu'elles libèrent les emprises pour permettre à l'entreprise de réaliser et les études et les travaux sans difficulté, parce que, les travaux sont imminents », a expliqué, le maire Anoblé Felix.


Plus de 600 personnes sont concernées par l'occupation du domaine public. Celles qui ont construit des bâtiments ne dépassent pas 60. Mais celles qui sont installées sur le domaine public qui font des commerces de fortunes sont plus de 500 personnes.


 

Le maire a déploré le fait que des maisons qui étaient situées sur les emprises avaient été détruites ont été reconstruites.


« Nous sommes venus vous dire que les travaux vont démarrer. Vous qui êtes sur les emprises de la voie. On vous demande dès aujourd'hui de prendre des dispositions pour libérer la voie. Dès maintenant commencer à démonter tout ce que vous avez installé. Vous avez installé vos commerces sur la route et elle a besoin de son espace pour se développer. Je vous ai appelé pour vous demander pardon. C'est pour le bonheur de nous tous », a mentionné, le maire.


Il a invité les sinistrés à intégrer dès maintenant le marché qui leur a été dédié et qu'ils n'auront pas de caution à payer, mais s'ils sont déguerpis de force, ils seront obligés de payer.


«Donc vraiment tous ceux qui sont sur la route qui veut y aller, il n'y a pas de caution. Si on vient vous chasser, vous serez obligés de payer une caution mais si vous allez de vous-mêmes c'est gratuit. Dès maintenant commencer à aller installer vos commerces. On ne peut pas continuer de faire le commerce sur la route. Permettez à la ville de se développement. Ce n'est pas pour vous chasser, nous ne sommes pas contre vous avez choisi le mauvais endroit », a déclaré, le maire.


Le ministre a affirmé au cours de cette rencontre que les personnes qui sont régulièrement installées n'existent pas, par conséquent, aucune indemnisation n'est prévue. SELON lui, tous les commerçants qui sont sur ce tronçon sont installés de façon irrégulière.


 

«Nous avons demandé à ceux qui sont installés de façon régulière de venir avec leurs papiers nous allons analyser leurs dossiers. Nous avons un marché qui est vide que les commerçants ne veulent pas occuper, c'est une occasion pour eux. Il y a suffisamment de places pour les accueillir », a-t-il précisé, saluant au passage l'entreprise retenue qui réalisera les travaux sous forme de Partenariat public, privé (PP).


« Nous devons faire en sorte que l'entreprise n'ait pas de retard dans la réalisation de ses travaux pour qu'elle ne perde pas de l'argent. Elle a des coûts financiers qui vont alourdir les travaux entrepris », a soutenu, Anoblé Felix.


Plusieurs projets d'infrastructures routières ont été engagés à San-Pedro, des reprofilages lourds, de certaines voies des villages rattachés à la commune, les travaux de bitumage de l'axe principal de San-Pedro, de nombreux projets sont également en cours pour le développement de San-Pedro.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : San-Pedro en prélude à l'organisation de la CAN de 2023, des commerçants installés de façon anarchiques sur les emprises de voies à bitumer priés de partir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement